Friday, May 28, 2021

ÉDITION DU 26 MAI / BULLETIN DE LA CSEM


ÉLÈVE DU MOIS : Vittoria Pisano de RDP, âgée de 10 ans et élève à l’école primaire East Hill, est l’élève du mois de mai à la CSEM. Elle amasse des fonds pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer en vendant des lasagnes qu’elle cuisine à la maison. Jax, son jeune frère qui fréquente lui aussi l’école East Hill, lui donne un coup de main. Le président Joe Ortona a souligné son travail remarquable lors de la dernière réunion du conseil. Par la suite, M. Ortona en compagnie du commissaire Pietro Mercuri lui ont rendu visite à l’école. Le grand-père de Vittoria souffre d’Alzheimer. Elle a déjà réussi à recueillir 5 000 $. Un donateur anonyme a égalé cette somme.  « Quel exploit pour une fillette de 10 ans », de dire M. Ortona. « Une telle initiative est tellement rare chez les enfants, et même chez les adultes, a renchéri M. Mercuri. C’est à la fois touchant et inspirant. C’est impressionnant de voir combien de personnes elle est parvenue à sensibiliser à cette cause. »

Nous vous invitons à visionner la vidéo : https://youtu.be/m9RISXGyERI.


PORTRAIT DU PRÉSIDENT : Le journal The Montrealer a présenté à la une de son édition de mai le président de la CSEM, Joe Ortona, accompagné d’un portrait détaillé rédigé par Kristin McNeill.


Nous vous invitons à en faire la lecture : https://themontrealeronline.com/2021/05/joe-ortona-new-emsb-chair-stands-up-for-the-anglophone-community/.



DES ENSEIGNANTS À L’HONNEUR : À l’occasion de la Journée de reconnaissance du personnel enseignant de la CSEM, huit enseignants se sont vu remettre des prix de La Cage Brasserie Sportive, ainsi que des certificats et cartes-cadeaux chez Chapters/Indigo. La chaîne de télévision CityNews Montreal, co-commanditaire de l’événement, a également réalisé un segment mettant en vedette les lauréats. Une cérémonie a eu lieu dans la cour de l’école primaire Sinclair Laird. Cet événement a vu le jour à la CSEM il y a maintenant sept ans afin de coïncider avec la Journée nationale des enseignants aux États-Unis et pour rendre hommage à cette profession en fin d’année scolaire. La CSEM a reçu une foule de mises en candidature de la part des parents, dans les trois catégories primées. Le Groupe Sportscene, propriétaire de La Cage, a remis des cartes-cadeaux d’une valeur de 100 $ aux enseignants suivants : Vicki Theophilopoulos de l’école primaire Sinclair Laird dans Parc-Extension (secteur des jeunes); Joseph Romano de l’Académie John Caboto dans Ahuntsic (éducation physique et à la santé) ainsi que l’équipe des mathématiques du Centre d’éducation des adultes John F. Kennedy de Saint-Michel composée de Lea Zuravlyov, Mauro Cornelli, Itzhak Raz, Patrick Bramm, Silvia Bilotto et Galina Gatsko (secteur des adultes).


Balado

Secteur des jeunes


https://soundcloud.com/englishmtlpodcasts/emsb-teachers-recognized-for-excellence 



Secteur des adultes

https://soundcloud.com/englishmtlpodcasts/emsbs-teachers-recognition-awards


Communiqué

https://www.emsb.qc.ca/csem/nouvelles/des-enseignants-de-la-csem-reconnus-pour-leur-excellence


Reportage de CityNews

https://soundcloud.com/englishmtlpodcasts/emsbs-teachers-recognition-awards 

 


SEMAINE DE LA SANTÉ MENTALE : Cette année, la Semaine de la santé mentale à la CSEM s’est tenue du 3 au 9 mai 2021 sous le thème COVID Time Capsule: Hope For The Future. L’accent a été mis sur ce que nous avons appris de nouveau sur nous-mêmes pour être mieux outillés.


Nous vous invitons à lire le texte de Bill Brownstein dans The Gazette :

https://az184419.vo.msecnd.net/emsb/emsb-website/common/news-clippings/brownstein_-every-week-has-been-mental-health-week-for-students-_-montreal-gazette.pdf



VIDÉO À LA CSEM : Alors que cette année scolaire qui s’est déroulée dans un contexte extrêmement difficile tire lentement à sa fin, la CSEM entend souligner d’une manière divertissante et unique la résilience de ses élèves, des membres du personnel et des familles. En collaboration avec la troupe musicale The Directors Showband et son équipe de vidéastes professionnels, The Directors composera une chanson originale en vue de célébrer le bien-être, la résilience et la persévérance. La chanson, qui sera accompagnée d’un vidéoclip dont l’enregistrement et le montage seront réalisés professionnellement, mettra en vedette nos élèves, le personnel ainsi que les familles. Qu’il s’agisse d’un anniversaire familial ou d’enfants qui s’amusent dans un parc, la CSEM invite la communauté à télécharger, jusqu’au 31 mai, ses précieux moments à : http://www.emsb.qc.ca/wellness. À compter du 1er juin, le public pourra voter pour ses vidéos préférées qui entreront dans la production du vidéoclip et dont le lancement spécial aura lieu le jour de la rentrée scolaire, alors que la troupe musicale The Directors interprétera la chanson en direct d’une cour d’école.



MIND MET LA MAIN À LA PÂTE : Les élèves de l’école secondaire MIND sur le Plateau se sont lancés dans un nouveau projet d’engagement communautaire. Le thème de cette initiative porte sur la justice sociale et le bien-être personnel tout en créant des espaces favorisant l’autonomie des jeunes dans un système scolaire alternatif. École innovatrice destinée aux élèves motivés et autonomes, MIND s’efforce de créer une expérience éducative unique au sein d’un environnement qui encourage la diversité, l’inclusion et l’esprit critique. Le personnel et les élèves de l’école MIND se sont engagés dans une occasion d’apprentissage expérientiel en prenant part à un projet intergénérationnel qui bénéficiera à un organisme communautaire du quartier - Projet Changement, un centre communautaire pour les aînés. Ils découvrent l’organisme et explorent les enjeux de justice sociale qui sont au cœur de leur mission. Les élèves ont organisé une vente de tartes en vue d’amasser des fonds pour Projet Changement. L’objectif était de préparer 60 tartes sous la supervision d’un pâtissier professionnel dans une cuisine certifiée par le MAPAQ (ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec), dans le respect des directives sanitaires de la Santé publique. L’artiste Martha Wainwright a généreusement permis l’accès à l’espace cuisine d’Ursa MTL situé au 5589, avenue du Parc. Marie-Josée Katcho, chef pâtissière professionnelle, a supervisé la préparation des tartes. Pour infos : https://www.mindhighschool.com/



HÉROS DE PREMIÈRE LIGNE : Alors que la pandémie de COVID-19 continue à dicter nos vies, trois écoles primaires de Saint-Léonard – soit Honoré Mercier, Pierre de Coubertin et Dante – ont uni leurs efforts afin d’honorer le courage, l’altruisme et le dévouement de leurs héros locaux. 

Le 4 mai, des travailleurs de la santé de cette localité se sont joints aux pompiers de la caserne 21 et aux agents du SPVM du poste de quartier 42 dans le cadre d’un événement spécial qui a eu lieu à l’école primaire Honoré Mercier. En plus de recevoir des récompenses bien spéciales, ces travailleurs de première ligne ont partagé avec les élèves des histoires touchantes qui ont marqué les 15 derniers mois. « La pandémie est devenue un moment déterminant dans la vie de nos élèves et nous avons cru qu’il serait important pour eux de mettre un visage sur certains de nos héros de la COVID-19 », a indiqué Sonia Marotta, directrice à l’école primaire Honoré Mercier. « Nos travailleurs de première ligne ont traversé tellement d’épreuves au cours des 15 derniers mois. Selon nous, il importe que nos élèves aient non seulement la chance d’en apprendre davantage sur leur réalité, mais qu’ils aient aussi l’occasion de les remercier d’assurer notre sécurité. » L'événement s'est déroulé dans le gymnase de l'école et a été retransmis en direct dans les salles de classe. Le Club de tambourinage d’Honoré Mercier a offert une magnifique prestation. Au nombre des invités de marque, mentionnons le président de la CSEM Joe Ortona, le directeur général Nicholas Katalifos, le commissaire Mario Pietrangelo (policier retraité), la directrice de secteur Pela Nickoletopoulos, le directeur de secteur par intérim Jimmy Giannacopoulos, le directeur du Centre Leonardo Da Vinci Pat Buttino et l’ex-directeur général de la CSEM Antonio Lacroce. M. Lacroce a partagé l’histoire émouvante du décès de ses deux parents des suites de la COVID 19 il y a un an dans un CHSLD. Les agentes Mai Dang et Julie Mazerolle ont représenté le poste de quartier 42. Le milieu de la santé fut représenté par des parents d’élèves, soit Dr Tania Decobellis, les infirmières Stella Racaniello, Rosie Calabretta et Woodline Dorlean, de même qu’Enzo Caprio qui supervise le centre de tests de laboratoire COVID-19 au CUSM.



SEMAINE DE LA GARDE SCOLAIRE : Les élèves des services de garde B.A.S.E. (Before and After School Enriched) ont célébré dans 10 services de garde la Semaine nationale de la garde scolaire du 10 au 14 mai en participant à des activités ayant pour thématique les pirates. Chacun des programmes s’est déroulé dans les services de garde individuels et dans le respect des mesures préventives. Le personnel et les élèves des services de garde se sont ensuite « réunis » pour une danse virtuelle le 14 mai, animée par Melina Trimarchi, responsable du développement de projets B.A.S.E. en éducation environnementale, et Nick Messina – mieux connu sous le nom de Sicilianu di Montreal – dont l’enfant fréquente le service de garde de l’Académie Leonardo Da Vinci. 


http://www.emsbpressreleases.com/2021/05/emsb-base-daycare-week-is-may-10-to-14.html 

PROJET D’EMBELLISSEMENT À PEARSON : Le conseil des élèves de l’école secondaire Lester B. Pearson a récemment entrepris d’embellir l’entrée principale de leur école et de la rendre plus fonctionnelle. Ils ont tout d’abord enlevé les mauvaises herbes et le feuillage mort, planté de nouveaux arbustes et épandu une couche fraîche de paillis de cèdre. Afin d’ajouter un nouvel élément interactif, ils ont construit des plates-bandes et y ont planté des végétaux afin d’en faire un potager communautaire (à partir des semis provenant de leur serre intérieure). Ils ont également ajouté une mangeoire à oiseaux ainsi qu’une petite bibliothèque gratuite (les membres de la communauté sont invités à prendre un livre ou à partager un livre). 



CONSTRUCTION D’UNE VOITURE AU CVM : Un groupe de garçons de 5e secondaire du Collège Vincent Massey (CVM) de Rosemont ont consacré les trois dernières années à la construction d’une voiture. Lorsqu’ils étaient en deuxième secondaire, ils ont approché l’enseignante de sciences Sabrina Mancuso pour lui faire part de leur idée de construire une voiture sans émissions de carbone. Gianni Di Blasio, Anthony Parente, Mathew Rosse, Alexander Pillot, Christopher Boa et Vincent Boa ont eu la chance d’assouvir leur passion pour la mécanique automobile et de construire une voiture de course au secondaire. Ils ont reçu l’appui de madame Mancuso, du personnel du CVM et du club d’ingénierie de l’Université Concordia. Ils ont appris énormément tout en s’amusant. « Nous espérons que notre création prouvera à tous que l’éthanol – carburant sans carbone et renouvelable – devrait être utilisé dans nos voitures au lieu des carburants fossiles », s’est exclamé Vincent Boa.



PRIX ENTREPRENEURIAT : Félicitations aux élèves de l’école secondaire James Lyng à Saint-Henri qui ont remporté deux prix pour des projets entrepreneuriaux dans le cadre du concours annuel OsEntreprendre. Dans le cas du premier projet, les élèves ont fabriqué et peint deux chaussures, s’inspirant de deux aspects opposés de leur vie ou d’eux-mêmes. Par ailleurs, en complément au design, les élèves travaillent également avec le cinéaste local Stefan Verna à la réalisation d’une brève vidéo afin de présenter les chaussures et d’en expliquer l’imagerie. Les chaussures et les vidéos seront exposées lors d’une exposition d’art virtuelle dont les élèves assureront également la conception et la promotion. Ce projet s’inscrit dans le cadre des classes de projet interactif de l’école, sous la supervision des enseignants Cynthia Meloche et Nathan Gage. Quant au second projet, les élèves de James Lyng ont produit un mixtape! Tous les élèves de musique de l’école ont pris part à ce projet qui est devenu une partie intégrante du programme de musique de l’école secondaire James Lyng. Les élèves participants ont composé, interprété et enregistré des chansons, procédé au mixage et fait la promotion du produit fini. Leur plus récent mixtape sera disponible en juin. Nous vous invitons à écouter les mixtapes antérieurs produits par l’école à www.upnextrecordings.com. Nathan Gage, enseignant de musique à James Lyng, assure la supervision du projet. 


BALADO D’UNE ÉLÈVE : Eliane Goldstein, élève de première secondaire à l’école secondaire Westmount, a lancé son propre balado intitulé The Effect on Us. Elle souhaite ainsi pouvoir renseigner et sensibiliser les gens sur divers sujets. La première saison sera consacrée à l’Holocauste et aux répercussions de ce génocide sur les gens. Elle interviewera des survivants et des individus marqués par l’Holocauste, de la première à la troisième génération. Le lancement du balado aura lieu ce dimanche sur Spotify, Google Podcast et Apple Podcast. 

https://www.buzzsprout.com/1776234/8474295

https://www.iheart.com/podcast/269-the-effect-on-us-eliane-go-82344438/episode/the-lost-girl-an-interview-82346771/

Eliane Goldstein elianegoldstein2008@gmail.com


PROMOTION DU LEADERSHIP PAR UNE OLYMPIENNE : Êtes-vous à la recherche d’heures de bénévolat? Souhaitez-vous ajouter à votre CV une expérience en leadership? Aimeriez-vous faire une différence au sein de votre communauté? Si c’est le cas, j’ai une occasion incroyable à vous proposer! L’olympienne Sarah Wells a créé Believe Initiative, un organisme qui aide les élèves à développer leur résilience et leur confiance en soi. Ce dernier est actuellement à la recherche de jeunes leaders aptes et passionnés afin de diriger un chapitre de Believe Leadership à leur école! Si vous êtes sélectionné à titre de dirigeant de chapitre à votre école, vous serez responsable d’animer et de gérer, virtuellement ou en personne, le programme Believe Leadership d’une durée de 7 semaines. Vous serez appelé à recruter des membres, à animer les séances de leadership ainsi qu’à guider les élèves afin qu’ils mettent en pratique les leçons tirées du projet Believe Passion. L’équipe de Believe Initiative s’assurera que vous disposez de tout ce dont vous avez besoin, y compris la formation, les outils et les notes en prévision des séances, de même que l’accès à d’autres dirigeants de chapitres de Believe Leadership à la grandeur de l’Amérique du Nord! Pour en savoir davantage et poser votre candidature, visitez la page Web de Believe Leadership! La marche à suivre pour poser votre candidature est toute simple. Il suffit de répondre à 2 questions par écrit et d’enregistrer une vidéo de 2 à 3 minutes où vous relatez l’une de vos expériences en tant que leader. Qui plus est, vous pouvez postuler afin de diriger ce programme en compagnie d’un ami! Postulez ICI, mettez tout en place au cours de l’été puis lancez l’activité à l’automne! La date limite pour poser votre candidature est fixée au 15 juin. Pour toute question, faites parvenir un courriel à info@believeinitiative.com. 

 


SERVICE DE L’ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA

FORMATION PROFESSIONNELLE



RÉSOLUTION SUR LE SEAFP : Le conseil des commissaires a adopté une résolution voulant que la supervision de tous les aspects du Service de l’éducation des adultes et de la formation professionnelle (SEAFP) soit restituée à sa directrice et que tous les membres du personnel mutés vers d’autres services à la suite de la résolution adoptée par l’administratrice de la tutelle, Marlene Jennings, soient rapatriés au sein du SEAFP. Le conseil a confié au directeur général le mandat de mettre sur pied un comité formé notamment des directions des Services éducatifs, des Services aux élèves, de l’Organisation scolaire, des Ressources humaines et des Services financiers, qui se réunira tous les mois en compagnie du directeur général ou de son délégué pour assurer une supervision adéquate du SEAFP favorable à l’amélioration et à la progression qui s’imposent. Le directeur général évaluera les progrès réalisés par le SEAFP et présentera un compte rendu au conseil au plus tard en juin 2022.



FABRICATION DE VISIÈRE : Depuis plusieurs années, le Centre d’éducation des adultes Galileo de Montréal-Nord entretient un important partenariat avec le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal afin de favoriser l’intégration sociale et socioprofessionnelle de la clientèle autiste ou atteinte d’un handicap intellectuel. Avec la collaboration de Brigitte Boudreau, chef de service en réadaptation en contexte d’intégration travail et communautaire au CIUSSS, le Centre Galileo a eu l’occasion d’exécuter un contrat d’assemblage de visières. Madame Boudreau a consulté Véronique Lavoie, coordonnatrice des aides techniques – responsable du programme DI-TSA-DP (logement pour adultes ayant des besoins particuliers) au CIUSSS, en vue de faciliter la participation à ce projet des élèves du programme d’intégration professionnelle de Galileo. Dans le cadre de ce projet, l’objectif a été de respecter les normes établies par le CIUSSS. Ainsi, le personnel du Centre Galileo a fait appel aux experts du CIUSSS qui ont offert un soutien essentiel à l’équipe SISP (services d’intégration socioprofessionnelle) afin de l’aider à coordonner l’assemblage et la livraison des visières. Le programme SISP offert à Galileo permet aux élèves d’acquérir des compétences professionnelles dans un environnement de travail en classe et par l’entremise de stages au sein de la communauté. Pour bon nombre d’élèves, la mise en situation de travail simulée en classe représente une première occasion de mettre en pratique diverses compétences sociales et professionnelles. Ce projet a nécessité la réorganisation de l’espace de travail au Centre étant donné les multiples étapes nécessaires à l’assemblage des visières, soit mesurer et préparer les films transparents, découper la mousse et les élastiques, fixer la mousse prédécoupée sur les visières, agrafer les élastiques, puis désinfecter les visières avant de les emballer.  



SENSIBILISATION À LA SANTÉ MENTALE : Comment gérer le stress et l’anxiété dans le monde actuel ponctué d’incertitude? En invitant, notamment, Erica Sweett à Galileo. Madame Sweet est thérapeute en théâtre et présentatrice pour le compte de l’Agence Ometz, organisme de bienfaisance qui soutient les individus et les familles en leur offrant divers services d’immigration, scolaires et sociaux. À l’occasion de la Semaine de la santé mentale (3 au 9 mai), un atelier virtuel a été organisé à Galileo afin de permettre à de nombreux enseignants, tuteurs et élèves des classes régulières et du programme de formation de base commune (CCBE) d’établir un contact avec madame Sweett. Cet atelier d’une heure a aidé les élèves à mieux identifier les signes de stress et d’anxiété, ce qui est crucial en ces temps difficiles. Les élèves de Galileo ont découvert que des stratégies toutes simples, comme des techniques respiratoires, la pratique du yoga ou le fait de prendre l’air, peuvent avoir des effets bénéfiques sur le bien-être mental et physique d’un individu. Les élèves ont également appris que selon leur degré de sévérité, le stress et l’anxiété peuvent avoir un impact négatif sur la qualité de vie. Bien que le stress et l’anxiété aient en commun plusieurs symptômes émotionnels et physiques, nos élèves ont été à même de constater que leurs origines diffèrent grandement. Madame Sweett y est allée de conseils sur la manière dont nos élèves peuvent déterminer leur niveau de stress afin de trouver un plan de traitement efficace pour ainsi se sentir mieux. Pour plus d’informations, info@ometz.ca et https://mentalhealthweek.ca



UN PROGRAMME PERCUTANT : Le service de reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) offert par la CSEM, bien qu’il soit moins connu, vaut bien son pesant d’or. Cette démarche ouvre la voie à ceux et celles qui possèdent déjà des compétences et des connaissances dans un métier donné afin de démontrer leur savoir-faire et ainsi obtenir plus rapidement leur diplôme d’études professionnelles. Sans compter que c’est aussi une façon pour la province de mettre à profit la panoplie de compétences des nouveaux arrivants au Québec. Miriam Furfaro, conseillère pédagogique à la CSEM et chargée d’y revamper le programme RAC depuis 2016, explique que ce service est de plus en plus en demande à l’heure actuelle. La personne qui possède déjà des compétences professionnelles acquises au fil de ses années de travail et d’expériences de vie peut demander qu’elles soient validées au moyen d’une série d’évaluations dans le but d’en obtenir la reconnaissance officielle. Parallèlement aux huit programmes offerts au secteur de l’éducation des adultes et de la formation professionnelle de la CSEM, ce service propose également un plan de formation dans le but d’aider le candidat à acquérir les compétences manquantes pour décrocher son diplôme d’études professionnelles communément appelé DEP. Le DEP permet à plusieurs de négocier des salaires plus élevés, d’obtenir une plus grande sécurité d’emploi et d’accéder à davantage de débouchés.


https://www.emsb.qc.ca/csem/nouvelles/un-programme-de-la-csem-pour-permettre-aux-travailleurs-qualifies-de-decrocher-rapidement-un-diplome

 

À LA MÉMOIRE D’UNE ENSEIGNANTE : La direction du Centre d’éducation des adultes Saint-Laurent a dédié le local 121 à la mémoire de l’enseignante Sandra Topping, décédée subitement le 2 janvier 2021. Sandra était une enseignante attentionnée et compatissante avec un grand cœur, elle faisait preuve d’empathie envers les élèves et était passionnée par l’enseignement. Elle nous a quittés beaucoup trop tôt. Elle savait mettre ses élèves à l’aise et leur donnait souvent des conseils sur des aspects de la vie qui n’avaient rien à voir avec son cours. Elle a aidé de nombreux élèves à s’adapter à la culture et à la société québécoises. Elle laissait la porte de sa classe ouverte le midi pour que les élèves puissent écouter la musique « cool » qu’elle faisait jouer. Elle était ouverte d’esprit et ne portait aucun jugement sur les confidences que lui faisaient les élèves. C’était une enseignante vraiment sympathique! Elle avait un grand sourire et un rire contagieux qui remplissait nos corridors de joie. Elle manque énormément à sa grande famille du Centre d’éducation des adultes de Saint-Laurent. Une petite cérémonie a eu lieu le 6 mai, à laquelle ont assisté son beau-frère et Cynthia Koomas, sœur de Sandra et ex-administratrice à la CSEM.



Le prochain numéro de Pleins feux sur Fielding sera publié le xxxxx. Prière de soumettre vos articles au plus tard le xxxxx à midi, à mcohen@emsb.qc.ca.



Wednesday, April 28, 2021

ÉDITION DU 28 AVRIL / BULLETIN DE LA CSEM

LOI 21 – GAIN DE CAUSE POUR LA CSEM : La CSEM se réjouit de la décision de la Cour supérieure du Québec d’annuler certaines dispositions clés de la loi 21, la Loi sur la laïcité de l’État. Cette décision, qui vise toutes les commissions scolaires anglophones, se fonde sur l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés. « Notre position reste inchangée, c’est-à-dire que la loi 21 va à l’encontre de nos valeurs et de notre mission, de même qu’à l’encontre des valeurs de l’ensemble des Québécois et des Québécoises, exprimées dans la Charte québécoise des droits et libertés de la personne, a déclaré le président de la CSEM, M. Joe Ortona. L’adoption de cette loi s’inscrivait en faux contre notre objectif sociétal, soit de faire la promotion de la coexistence pacifique au sein d’un Québec pluraliste et inclusif. »

La CSEM a fait valoir, avec raison, que l’article 23 garantit aux minorités anglophones du Québec des droits en matière d’éducation, y compris le droit exclusif de gérer et de contrôler leurs écoles. « L’article 23 a évolué au fil des ans, et les décisions successives de la Cour suprême du Canada ont reconnu l’existence d’un droit exclusif, accordé aux minorités linguistiques de l’ensemble du Canada, de gérer et de contrôler les activités de leur système scolaire public, a fait remarquer M. Ortona. C’est pour cette raison que nous exhortons le gouvernement du Québec à s’abstenir d’interjeter appel de la décision de la Cour supérieure. »


Nous vous invitons à consulter l’intégral du communiqué :

https://www.emsb.qc.ca/csem/nouvelles/la-csem-se-rejouit-de-la-decision-de-la-cour-superieure-du-quebec-sur-la-loi-21

Pour visionner la vidéo de la conférence de presse de la CSEM sur Zoom :

https://vimeo.com/539226677/fc673c1471

Vous trouverez sur le site Web de la CSEM la couverture médiatique entourant cet événement. En voici un aperçu :

Entrevue en direct avec Joe Ortona sur CTV Montreal

https://montreal.ctvnews.ca/video?clipId=2185097&jwsource=em

Joe Ortona sur les ondes de CJAD en compagnie d’Aaron Rand et Natasha Hall

https://soundcloud.com/englishmtl/bill-21-joe-ortona-on-the-aaron-rand-show-cjad-800

CTV National News

https://www.ctvnews.ca/video?clipId=2185361 


EMBAUCHE D’ENSEIGNANTS : Dès le 21 avril, soit au lendemain du jugement rendu sur la loi 21, le Service des ressources humaines de la CSEM a commencé à réaliser des entrevues et à embaucher des enseignants qui portent des signes religieux. Il a également été demandé aux directions d'école de transmettre immédiatement aux Ressources humaines toutes les candidatures qu’elles pourraient avoir reçues.


RECONNAISSANCE DES BÉNÉVOLES : La Soirée annuelle de reconnaissance des parents bénévoles de la CSEM a eu lieu en mode virtuel cette année dans le cadre de la Semaine nationale de l’action bénévole, du 18 au 24 avril, sous le thème « Bénévoles… tous ensemble pour relever le défi ». Pour consulter le programme : https://www.youtube.com/watch?v=ZVcqoSnm_yI 

Jamie Orchard a été couronnée Ambassadrice de l’année. Sa brillante carrière de 23 ans à Global TV en tant que chef d’antenne principale et rédactrice en chef pour les bulletins de nouvelles en soirée a pris fin récemment. Elle avait auparavant couvert l’actualité montréalaise à CTV et CBC. Elle a lancé dernièrement le blogue The Second Act Project (SAP), qui regorge d’histoires inspirantes de courage, de compassion et de bonté. Pour le découvrir : www.thesecondactproject.ca. Nous sommes heureux d’honorer cette année la bénévole émérite Mary Nitti de l’école primaire Pierre Elliott Trudeau à Rosemont qui, depuis 21 ans, fait don de son temps, son énergie et ses talents créatifs au profit de l’école. Loyale, dévouée et pleine d’ardeur, Mary est au cœur de l’école. Au fil des ans, elle a apporté son aide aux élèves, aux parents ainsi qu’aux membres du personnel. Pour la 12e année consécutive, les Services financiers La Capitale (www.lacapitale.com) a agi à titre de commanditaire principal à l’occasion de cet événement. Membre du Groupe financier La Capitale, elle offre une vaste gamme de produits et services. En tant que fier commanditaire de la Soirée virtuelle de reconnaissance des bénévoles de la CSEM en 2021, Joseph Mantagaris de 21st Century Food souhaite remercier l’ensemble des enseignants de la CSEM en leur offrant une réduction de 25 pour cent sur le service de livraison de repas gourmet à domicile. Cette année, dans le cadre de l’événement virtuel, la CSEM a rendu hommage à tous ses bénévoles, en particulier ceux qui comptent cinq années de service ou plus. Jamie Orchard et Mary Nitti ont toutes deux eu droit à des présentations officielles. M. Ortona, la directrice générale par intérim Pela Nickoletopoulos, la présidente du comité de parents Caleigh Saucier et Mikael Alam de La Capitale ont pris la parole, tandis que les élèves de l’école F.A.C.E. ont offert des prestations musicales.

https://www.youtube.com/watch?v=3OBeAnxWROc 


INVITATION À LA VICE-PRÉSIDENTE HARRIS : Le président de la CSEM, Joe Ortona, a écrit au député libéral fédéral de NDG-Westmount et ministre des Affaires étrangères, Marc Garneau, pour évoquer la possibilité que dans le cadre d’une future visite au Canada, la vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris, puisse, si son itinéraire le lui permet, rendre visite à l'école secondaire Westmount où elle a obtenu son diplôme en 1981. « L’histoire de la vice-présidente Harris a inspiré, et continue d’inspirer, les jeunes du monde entier et les élèves de l’école secondaire Westmount ne font pas exception », a déclaré le président de la CSEM. Un article paru dans la Presse canadienne a été publié dans des journaux partout au pays.


https://montrealgazette.com/pmn/news-pmn/canada-news-pmn/montreal-school-wants-ottawa-to-plan-for-a-kamala-harris-drop-in-during-future-visit/wcm/a247c1e5-b143-4754-b93c-06f33306929f


CONFÉRENCE À L’INTENTION DES PARENTS : Le comité de parents de la CSEM a tenu une conférence virtuelle à l’intention des parents le 18 avril. Dr Earl Rubin, directeur de la Division des maladies infectieuses pédiatriques à l’Hôpital de Montréal pour enfants et invité d’honneur dans le cadre de cette conférence, a donné le coup d’envoi sous le thème « Résilience en temps de pandémie de COVID ». Il a abordé le volet scientifique, les défis et les répercussions de la COVID, ainsi que les enfants et la vaccination. La présentation fut suivie d’une période de questions auxquelles ont répondu les membres d’un panel formé du Dr Rubin, de la Dre Debbie Schwarcz et d’Aaron Derfel, journaliste spécialisé en santé du quotidien The Montreal Gazette. Tous trois sont parents d’élèves qui fréquentent des écoles de la CSEM. Vous pouvez visionner cet événement fort éclairant à : https://youtu.be/9V4N4GWh2fY.

La conférence a également porté sur des thèmes tels que : fixer des limites de temps d’écran avec ses enfants; accroître la résilience des enfants face aux défis de la vie; la littératie précoce et la préparation à la maternelle; les outils technologiques d’aide à l’écriture pour les élèves; la discrimination, l’inclusion et l’équité; les sorties éducatives de demain; la prévention de la discrimination liée au poids/à la taille; le vapotage – ce qu’il faut savoir; tenir un journal intime en guise d’outil d’autosoins; l’éducation critique aux médias; le jeu et le mouvement au primaire; l’activité physique et les élèves du secondaire; la bibliothèque virtuelle, l’étiquette à suivre sur Internet; la reconnaissance des acquis et des compétences (secteur de l’éducation des adultes et de la formation professionnelle), l’intégration de STIAM, et bien plus encore. 


DES NOUVELLES DE LA CHORALE DE LA CSEM : En attendant impatiemment de pouvoir recommencer à répéter en personne, la chorale de la CSEM n’a pas ménagé les efforts tout au long de l’année pour entretenir les voix et apprendre un répertoire en prévision des futurs concerts. La chorale travaille aussi actuellement sur un projet d’enregistrement pour la fin de la saison, qui sera présenté lors de son banquet virtuel de remise des prix à la fin mai. Par ailleurs, une première séance d’audition pour la saison 2021-2022 aura lieu le mardi 11 mai, de 18 h à 20 h. À moins d’un changement radical, les auditions se tiendront en ligne. Veuillez contacter la chef d’orchestre Pat Abbott à pabbott@emsb.qc.ca pour prendre rendez-vous. La chorale de la CSEM accueille les élèves de la 4e année à la 5e secondaire doués pour la musique, qui souhaitent développer leurs compétences vocales et musicales et qui sont motivés à participer aux répétitions hebdomadaires. Il sera également possible d’auditionner au début de la prochaine année scolaire. 

Rappelons qu’il reste encore des exemplaires du livre souvenir Recipes and Memories (Recettes et souvenirs) lancé à l’automne dernier à l’occasion du 40e anniversaire de la chorale. Ce livre renferme l’histoire et des souvenirs de la chorale, ainsi que de délicieuses recettes des membres de la chorale et leurs familles. Veuillez communiquer avec Pat Abbott (adresse ci-dessus) pour vous procurer votre exemplaire au coût de 20 $. 

Photos : Livre souvenir Recipes and Memories


HOMMAGE AUX HÉROS LOCAUX : Alors que la pandémie de COVID-19 continue à dicter nos vies, trois écoles primaires de Saint-Léonard – soit Honoré Mercier, Pierre de Coubertin et Dante – unissent leurs efforts afin d’honorer le courage, l’altruisme et le dévouement de leurs héros locaux. Ainsi, le 4 mai prochain à 9 h 30, les travailleurs de la santé de cette localité se joindront aux pompiers de la caserne 21 et aux agents du SPVM du poste 42 dans le cadre d’un événement spécial qui se tiendra à l’école primaire Honoré Mercier (8280, rue Nantes). En plus de recevoir des récompenses spéciales, ces travailleurs de première ligne partageront avec les élèves des histoires touchantes qui ont marqué les 15 derniers mois. « La pandémie est devenue un moment déterminant dans la vie de nos élèves et nous avons pensé qu’il était important de mettre un visage sur certains de nos héros de la COVID-19 », a indiqué Sonia Marotta, directrice à l’école primaire Honoré Mercier. Nos travailleurs de première ligne ont traversé tellement d’épreuves au cours des 15 derniers mois. Nous croyons qu’il est très important que nos élèves aient non seulement la chance d’en apprendre plus sur leur réalité, mais qu’ils aient aussi l’occasion de les remercier d’assurer notre sécurité. »


ENSEIGNEMENT HYBRIDE AU SECONDAIRE : La CSEM n’a eu aucune difficulté à s’adapter aux récentes directives du gouvernement du Québec de revenir, dès le 12 avril, à la formule en alternance pour les élèves de 3e, 4e, et 5e secondaire. «  C’est le modèle que nous avons mis en place pendant la plus grande partie de la présente année », a déclaré le président de la CSEM, Joe Ortona. « La semaine dernière, notre système a été soumis à d’énormes contraintes lorsqu’il fut annoncé que tous les élèves du secondaire devaient retourner à l’école en présentiel sur une base quotidienne. »

M. Ortona a souligné que la semaine précédente, la CSEM avait accepté que les élèves de 3e secondaire soient de retour en classe. Le mardi 6 avril, seize autres écoles secondaires du système avaient emboîté le pas. Toutefois, il avait été précisé que six écoles, qui dès la rentrée avaient privilégié le modèle hybride pour les élèves de 4e et 5e secondaire, maintiendraient cette formule jusqu’à la fin de l’année scolaire. « Nous demandons respectueusement au gouvernement du Québec de maintenir ce modèle en alternance jusqu’à la fin des classes », a imploré M. Ortona.  


SEMAINE DE LA SANTÉ MENTALE : Cette année, la Semaine de la santé mentale à la CSEM se tiendra du 3 au 9 mai 2021 sous le thème COVID Time Capsule: Hope For The Future (Capsule COVID : De l’espoir face à l’avenir). Nous mettrons l’accent sur ce que nous avons appris sur nous-mêmes afin d’être mieux outillés.


GARDE-MANGER COMMUNAUTAIRE À WILLINGDON : Il est essentiel pour tous, en particulier pour les enfants en pleine croissance, de pouvoir manger à sa faim et d’avoir accès à des aliments sains. De nombreuses études ont démontré que la faim nuit à la concentration et à la capacité d’apprendre. En 2017-2018, un ménage sur huit au Canada était en situation d’insécurité alimentaire, soit 4,4 millions de personnes, dont plus de 1,2 million d’enfants. Parmi ces 4,4 millions d’habitants, seulement 1,1 million ont fait appel aux banques alimentaires cette même année. Dans le contexte sans précédent de l’an dernier, ce nombre a grimpé en flèche si bien que de nombreux ménages ont de la difficulté à mettre de la nourriture sur la table. Comment pouvons-nous leur venir en aide?

Le fonds de soutien aux familles de l’école primaire Willingdon a lancé l’initiative Community Pantry afin d’offrir des denrées alimentaires, des articles d’hygiène personnelle, et plus encore. Appuyé par les traditionnels Thoughtful Thursdays à Willingdon, ce programme offre un soutien d’urgence et continu aux familles. Le garde-manger, situé sur le campus senior, est géré par des bénévoles de l’association foyer-école et par les membres de la direction très dévoués. Grâce à un partenariat avec le Dépôt alimentaire et au généreux don d’un réfrigérateur, nous sommes en mesure de fournir des fruits et légumes frais, des muffins faits maison, des barres tendres ainsi que des produits laitiers! Un autre partenariat conclu avec le Centre communautaire Saint-Raymond permet aux familles de l’école de recevoir des cartes-cadeaux de supermarchés pour combler tout autre besoin.


CITOYENNETÉ NUMÉRIQUE : Une campagne de sensibilisation à la citoyenneté numérique est en cours à l’école Willingdon. Cette initiative qui, à la base, visait à éduquer et à protéger les élèves a pris la forme d’un véritable mouvement élargi. Les élèves de 6e année ont pris part à des ateliers éducatifs, alors que les parents et les membres du personnel ont été encouragés à en faire autant par l’entremise d’une programmation en ligne. Dans le but de mieux promouvoir cette initiative, l’équipe-école a également développé une nouvelle section sur le site Web de l’école réservée à la citoyenneté numérique. Ce nouvel onglet renferme des ressources et des outils pour mieux soutenir et protéger à la fois les parents et les élèves en général. En guise de suivi, les élèves senior créeront leurs propres ateliers qu’ils partageront ensuite avec tous les élèves de Willingdon. Quelle belle initiative qui contribue non seulement à guider les élèves mais aussi à les responsabiliser.  


DES DONS POUR SAINT-VINCENT : Alena Hamlett, technicienne en informatique à la CSEM, a lancé une collecte pour les habitants de Saint-Vincent-et-les-Grenadines. L’éruption du volcan La Soufrière a entraîné l’évacuation de soixante pour cent de la population de l’île. Des dizaines de milliers de personnes ont dû être relocalisées dans des pays voisins dont Grenade, Barbade et Antigua-et-Barbuda. Les industries, l’agriculture et les transports ont tous été touchés. La communauté de Saint-Vincent à Montréal recueille des denrées non périssables qui seront acheminées vers les zones affectées. Une collecte de fonds a également été mise sur pied dans le but d’offrir une aide alimentaire. Alena accepte aussi les dons d’articles pour venir en aide aux sinistrés et aimerait organiser plusieurs points de chute dans les écoles afin de permettre aux gens d’y déposer des articles. Parmi les articles recherchés : masques et désinfectants pour les mains, sacs de riz, pois, légumineuses et macaronis, sacs de céréales, avoine, sucre, beurre d’arachides, conserves alimentaires, sacs de biscuits, barres tendres, barres fruitées, couches (adultes et enfants), lingettes, papier hygiénique, tampons et serviettes hygiéniques, pains de savon, débarbouillettes, Vaseline, dentifrice et brosses à dents, etc. Vous pouvez contacter Alena à ahamlett@emsb.qc.ca.


CLIPS SONORES : Voici quelques clips sonores récents :

CJAD – La présidente du comité de parents, Caleigh Saucier, et le directeur adjoint de l’Académie LaurenHill, Alex Kulcyzyk, discutent de la formule d’enseignement en alternance au secondaire.

https://soundcloud.com/englishmtl/caleigh-saucier-and-alex-kulczyk-on-cjad-radio 

CBC Radio One

Le directeur de l’Académie internationale Marymount

https://soundcloud.com/englishmtl/james-fequet-on-cbc-radio-one-high-school-students-return 

https://soundcloud.com/englishmtl/incoming-emsb-director-general-nicholas-katalifos-on-cbc-radio-one 


JOURNÉE DE L’EMPATHIE : L’école secondaire Lester B. Pearson de Montréal-Nord a récemment tenu sa Journée annuelle de l’empathie, organisée par le comité des élèves. L’objectif vise à cultiver la compassion et l’acceptation parmi les élèves. Au cours de la 1re période, chacun des élèves a trouvé une note autocollante positive sur son pupitre. Durant la 2e période, un panel d’élèves de leadership a animé une présentation à la grandeur de l’école sur l’empathie @livediff. À la 3e période, le comité des élèves a organisé des ateliers virtuels interactifs à l’intention des élèves de 4e secondaire, précédé d’un exposé de Joseph Monachino, animateur spirituel et communautaire. Et à la 4e période, certains membres du comité d’élèves ont pris part à un symposium du leadership féminin sur l’environnement organisé par The Study. L’idée était de faire en sorte que les élèves se sentent encore mieux accueillis à l’école Lester B. Pearson et qu’ils fassent preuve de gentillesse et de compassion les uns envers les autres. La bonté est contagieuse, mais la négativité l’est tout autant. Alors, affichez votre bienveillance #PearsonPride.


INAUGURATION À L’ÉCOLE L.I.N.K.S. : Le personnel et les élèves de l’école secondaire L.I.N.K.S. à Ahuntsic ne cessent d’innover et de réfléchir à de nouvelles façons de créer des espaces dynamiques au sein de notre établissement. L’approche collaborative avec les élèves a toujours été caractérisée par une perspective unique. Au terme de plusieurs consultations avec les élèves du Parcours de formation axée sur l’emploi (PFAE), le projet de salon étudiant a été approuvé. Cet espace allait devenir une salle polyvalente, divisée en petits espaces pour répondre à plusieurs besoins. Il allait aussi être utilisé pour fournir du soutien académique supplémentaire et pour la tenue d’activités de consolidation d’équipes. Ce qui est encore plus impressionnant, c’est que les élèves allaient se charger eux-mêmes de la construction. Mme Myriam Farley, coordonnatrice à la vie étudiante, a joué un rôle clé pour faciliter, soutenir et organiser l’ensemble du projet. « Les élèves ont tôt fait de réaliser qu’une rénovation majeure comporte plusieurs phases, notamment la conception, l’établissement du budget, l’achat, la construction, la peinture et, bien sûr, le nettoyage. Ils sont très fiers du résultat et ont déjà commencé à profiter des différents espaces dédiés à la musique et à la relaxation, aux jeux, aux arts et au multimédia, qui comprend un dispositif de réalité virtuelle ainsi qu’un coin détente confortable pour se retrouver entre camarades », de dire Mme Farley. Le coin détente a été baptisé en l’honneur d’une famille très spéciale qui fait désormais partie intégrante de la grande famille L.I.N.K.S. M. Ralph Delli Quadri et son épouse, Mme Claire Fortin, continuent de faire preuve d’une grande générosité en donnant de l’argent, des vêtements, de la nourriture et en livrant des paniers de Noël aux familles de nos élèves dans le besoin. Ils s’assurent régulièrement que les élèves ont tout ce dont ils ont besoin pour rester en sécurité et en bonne santé. Merci également à notre directrice, Mme Maria Caldarella, qui encourage et apprécie toujours nos idées et nos projets.

SERVICE DE L’ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA

FORMATION PROFESSIONNELLE

ÉVÉNEMENT TRIMS FOR A CURE : Les Départements de coiffure et d’esthétique du Centre de formation professionnelle Laurier Macdonald ont fait équipe avec Rocco Speranza, animateur spirituel et communautaire, pour faire la promotion de la deuxième édition annuelle de l’événement Trims for a Cure au profit du programme d’oncologie pour adolescents et jeunes adultes de l’Hôpital général juif. Des élèves et des enseignants qualifiés ont participé à cette grande cause en offrant des coupes de cheveux, des mises en plis et des soins de manucure le 12 avril 2021. L’objectif était d’amasser 5 000 $. 


PROJET DE MOSAÏQUE : Pendant tout un mois, Atelier Nayan a travaillé en étroite collaboration avec les élèves et le personnel de Galileo afin de réaliser une murale qui reflète la nature et la culture de l’école, le sens de la famille, le soutien nécessaire pour l’atteinte des objectifs, l’encadrement, les encouragements et le sens de la vie! Les artistes Nelson et Annie ont su être à l’écoute des besoins des élèves, les ont responsabilisés tout au long de ce processus, tout en adaptant leur approche aux besoins de chacun lors de la création en studio. Les élèves des services d’intégration sociale (SIS) et des services d’intégration socioprofessionnelle (SISP) ont été accueillis dans le studio où ils ont été initiés à la création d’une œuvre d’art publique participative! Diverses matières recyclées ont été utilisées pour la réalisation de cette murale. 


Le prochain numéro de Pleins feux sur Fielding sera publié le 26 mai. Prière de soumettre vos articles au plus tard le 20 mai à midi, à mcohen@emsb.qc.ca.


Thursday, March 25, 2021

ÉDITION DU 25 MARS / BULLETIN DE LA CSEM

 

UN AN APRÈS LE DÉBUT DE LA PANDÉMIE : Le président de la CSEM, Joe Ortona, a récemment publié un message afin de souligner l’excellent travail de la commission scolaire malgré les embûches causées par la pandémie de COVID-19.
Nous vous invitons à lire l’intégral du message sur la page Web : https://www.emsb.qc.ca/fr-ca/csem/a-propos-de-la-csem/gouvernance/president.

Écoutez notre balado.

Au cours des derniers jours, la CSEM s’est vue contrainte de fermer quelques-unes de ses écoles en raison de la présence de cas de variants de la COVID-19. Ces décisions ont été prises par la Santé publique, par mesure préventive.

Membres de la CSEM : À La Capitale, vous profitez de réductions exclusives et d’une tarification privilégiée sur vos assurances! Pour en savoir davantage, visitez https://groupes.lacapitale.com/fr/emsb/assurancesgenerales.


EMSB EXPRESS : L’édition du printemps de la publication EMSB Express est maintenant disponible. Vous y trouverez à la une un article sur Kamala Harris, diplômée de l’école secondaire Westmount désormais à la barre de la vice-présidence des États-Unis, de même que des articles sur l’apprentissage virtuel, la présidente du comité de parents de la CSEM Caleigh Saucier, un message du président de la CSEM ainsi qu’une couverture spéciale de deux pages avec les membres du comité consultatif d’élèves de la Commission scolaire English-Montréal (English Montreal School Board’s Student Advisory Committee). De plus, répondez au questionnaire pour courir la chance de remporter plusieurs prix.


CLIPS SONORES : James Fequet, directeur de l’Académie internationale Marymount, était au micro de l’animateur Duke Eatmon sur les ondes de CBC Radio Noon où il a raconté comment s’est déroulée la dernière année à l’école secondaire dans le contexte de la pandémie de COVID 19. Nous vous invitons à écouter cette entrevue : 

Le président Joe Ortona a discuté du déficit budgétaire anticipé de la CSEM lors de son passage à CJAD :

 
CONFÉRENCE À L’INTENTION DES PARENTS : Le comité de parents de la CSEM tiendra une conférence virtuelle à l’intention des parents le dimanche 18 avril. Dr Earl Rubin, directeur de la Division des maladies infectieuses pédiatriques à l’Hôpital de Montréal pour enfants et invité d’honneur dans le cadre de cette conférence, donnera le coup d’envoi sous le thème « Résilience en temps de pandémie de COVID ». Il abordera notamment le volet scientifique, les défis et les répercussions de la COVID, ainsi que les enfants et la vaccination. Cette présentation sera suivie d’une période de questions auxquelles répondront les membres d’un panel formé du Dr Rubin, de la Dre Debbie Schwarcz et d’Aaron Derfel, journaliste spécialisé en santé du quotidien The Montreal Gazette. Tous trois sont parents d’élèves qui fréquentent des écoles de la CSEM.
La conférence se déroulera de 9 h à 16 h et portera sur des thèmes tels que : fixer des limites de temps d’écran avec ses enfants; accroître la résilience des enfants face aux défis de la vie; la littératie précoce et la préparation à la maternelle; les outils technologiques d’aide à l’écriture pour les élèves; la discrimination, l’inclusion et l’équité; les sorties éducatives de demain; la prévention de la discrimination liée au poids/à la taille; le vapotage – ce qu’il faut savoir; tenir un journal intime en guise d’outil d’autosoins; l’éducation critique aux médias; le jeu et le mouvement au primaire; l’activité physique et les élèves du secondaire; la bibliothèque virtuelle, l’étiquette à suivre sur Internet; la reconnaissance des acquis et des compétences (secteur de l’éducation des adultes et de la formation professionnelle), l’intégration de STIAM, et bien plus encore. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant au www.emsbparents.ca. L’inscription hâtive est GRATUITE du 9 mars au 5 avril. À partir du 5 avril, des frais d’inscription de 10 $ s’appliqueront. Moyennant 10 $ supplémentaires, les 250 premières personnes à s’inscrire obtiendront un bon de livraison de repas d’une valeur de 20 $ (un par utilisateur).
Pour de plus amples renseignements, visitez :


CARLYLE À L’HONNEUR : Félicitations aux élèves de l’école primaire Carlyle de VMR pour avoir composé cette magnifique chanson sur la pandémie, diffusée sur les ondes de CBC TV News. https://vimeo.com/521439513.


PORT DU MASQUE : De nouvelles mesures préventives pour les écoles situées en zones rouges partout dans la province ont été annoncées au début du mois par le gouvernement du Québec. Ainsi, depuis le lundi 8 mars, les nouvelles directives relatives aux masques sont en vigueur dans toutes les écoles primaires de la Commission scolaire English-Montréal. Le port du masque de procédure est désormais obligatoire pour les élèves de la 1re à la 6 année, et ce, en classe, dans les zones communes et dans le transport scolaire. Cette mesure ne s’applique pas aux élèves du primaire lorsqu’ils se trouvent à l’extérieur de l’école. L’école fournit chaque jour aux élèves deux masques de procédure pédiatriques. Le port du masque de procédure n’est pas requis à l’école pour les élèves du préscolaire (maternelle 4 et 5 ans).


SAUTONS EN CŒUR : Jordan Steen, lutteur olympique canadien, a enregistré cette vidéo (https://youtu.be/exvftsIkxno) à l’aube de la 18e édition annuelle de la collecte de fonds Sautons en cœur qui se tiendra à l’école Royal Vale. Cette année, l’activité se déroulera dans 21 bulles-classes entre le 22 et le 26 avril. Jordan représentera le Canada aux Jeux olympiques d’été de Tokyo.


FIN DES CLASSES AU SECONDAIRE : Les élèves du secondaire devront être présents en classe jusqu’au 23 juin. Cette décision a été prise à la table des directeurs généraux des commissions scolaires anglophones à la suite de la décision du ministère de l’Éducation d’annuler les épreuves ministérielles de juin. La CSEM créera une banque de questions que les enseignants pourront utiliser aux fins d’évaluation des élèves en juin. Les évaluations auront lieu durant ce temps de classe.


RELOCALISATION DE FACE : Les quelque 1 300 élèves qui fréquentent l’école FACE (Formation Artistique au Cœur de l’Éducation) située sur la rue Université devront être relocalisés pendant plusieurs années en raison de travaux de réhabilitation majeurs que requiert l’édifice centenaire. Le Centre de services scolaire de Montréal gère l’école de la rue Université, lequel abrite aussi un secteur anglophone de la CSEM. À l’heure actuelle, deux établissements ont été identifiés pour accueillir les élèves à compter de l’année scolaire 2022-2023. Tout porte à croire, pour le moment, que le secteur primaire déménagera au 4835, boul. Christophe-Colomb. Ce bâtiment vacant, désigné par le CSSDM comme future école transitoire, fait présentement l’objet de travaux importants. La phase I de démolition sélective est terminée, et la phase II qui vise la réparation de l’enveloppe est en cours. La phase III axée sur la finition intérieure devrait débuter au cours de l’été 2021 pour se terminer à l’été 2022. Pour ce qui est du secteur secondaire, l’ancien édifice de l’école secondaire Baron Byng et de l’organisme Jeunesse au soleil situé au 4251, rue Saint-Urbain constitue actuellement une option intéressante. Pour plus de détails, visitez  https://projetface.csdm.ca/fr/le-projet/.
 

MOIS DE L’HISTOIRE DES NOIRS : Pour une deuxième année, dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs, les élèves de la 2e à la 5e secondaire de l’école FACE de la CSEM ont eu droit à des présentations en ligne animées par des membres du personnel du Consulat général des États-Unis à Montréal. La directrice Marilyn Ramlakhan, la directrice adjointe Jennifer Harriet et Simone Nichol, enseignante au secondaire, ont été ravies de la participation de Mme Ana Escrogima, consul générale des États-Unis à Montréal, et de son équipe à cet événement unique organisé par FACE. Ellen Wilson a relaté en détail l’histoire de la déségrégation des écoles en Virginie. Elle a abordé en particulier la manifestation de Farmville en 1951 survenue en raison des conditions inégales dans les écoles pour les élèves noirs. Cette manifestation a d’ailleurs donné lieu au célèbre procès Brown c. Board of Education (1954) à l’issue duquel la Cour suprême des États-Unis déclara inconstitutionnel le principe « séparé, mais égal » dans l’enseignement public. Pour leur part, Andy et Michelle Wright se sont attardés à l’histoire des Noirs et des arts, l’art ayant contribué au processus de guérison à la suite des événements difficiles qui ont marqué la majeure partie de l’histoire des Noirs aux États-Unis. Les élèves ont ainsi pu saisir l’importance des arts pour permettre à la communauté noire de communiquer les grands enjeux politiques de l’époque. Ce fut un exposé fascinant. 
 

NUMÉRO SPÉCIAL DÉDIÉ À LA COMMUNAUTÉ ANGLOPHONE : La CSEM a distribué des exemplaires du numéro spécial du magazine Naître et grandir destiné à la communauté anglophone. Vous y apprendrez ce mois-ci tout ce qu’il faut savoir quand on est parent. Visitez le www.naitreetgrandir.com.

 

MOIS DE LA NUTRITION : Le Mois de la nutrition a été célébré au Canada en mars sous le thème Bon pour vous, et à votre goût! Cette campagne avait pour but d’encourager de saines habitudes alimentaires qui tiennent compte des traditions culturelles et culinaires, ainsi que des préférences. Pour de plus amples renseignements, nous vous invitons à visiter NutritionMonth2021. Pour souligner le Mois de la nutrition, les écoles primaires ont reçu des calendriers colorés et interactifs renfermant des faits sur la nutrition, des vidéos éducatives ainsi que des activités à réaliser avec les élèves. Il est possible pour les enseignants d’adapter ces activités à tous les niveaux primaires afin de sensibiliser les élèves aux aliments et à la nutrition. Il importe d’être attentif à ce que nous mangeons pour favoriser un esprit sain dans un corps sain. Les diététistes de la CSEM sont soucieuses d’encourager une saine alimentation et la réussite éducative auprès des élèves du secondaire qui font actuellement face à des défis de taille. Aussi, en vue de promouvoir de bonnes habitudes alimentaires et de les inciter à acquérir des compétences culinaires de base, des trousses pour soupes savoureuses ont été remises aux élèves de 3e, 4e et 5e secondaire, à préparer et à déguster en famille. Nous vous invitons à célébrer le Mois de la nutrition avec l’équipe de Nutrition et services alimentaires, en encourageant votre école et votre communauté à en apprendre davantage sur la nutrition et à apprécier l’un des plaisirs de la vie, soit celui de bien manger!


LE FRANÇAIS POUR L’AVENIR : Du 8 au 12 mars, 300 élèves de 3e, 4e et 5e secondaire se sont réunis virtuellement dans le cadre du Forum local virtuel Le français pour l’avenir. Ce rendez-vous annuel très attendu met la langue française à l’honneur, pour une semaine d’activités amusantes et d’apprentissage sur les avantages du bilinguisme au Canada. Des élèves de l’Académie Royal West à Montréal-Ouest et de l’école secondaire Laurier Macdonald à Saint-Léonard ont pris part à ce forum. À travers des activités interactives et éducatives, les élèves ont eu la possibilité de pratiquer leur français en dehors du cadre scolaire et de découvrir les occasions tant professionnelles que personnelles qu’offre le bilinguisme. Le Français pour l’avenir organise chaque année, depuis près de 20 ans, une quinzaine de Forums à travers le Canada. Pour de plus amples informations sur les Forums locaux ou sur les programmes du Français pour l’avenir, veuillez visiter le : www.francais-avenir.org.

 
AVIDES LECTEURS : PJ Library envoie gratuitement, tous les mois, à des familles des quatre coins du monde des livres pour enfants à contenu juif. Fondée aux États-Unis par la Fondation Harold Grinspoon, cette initiative est rendue possible grâce à des partenariats avec des philanthropes et des organismes juifs locaux tels que la Fédération CJA à Montréal. Cette dernière vient de lancer PJ Our Way, le nouveau chapitre de PJ Library qui permet aux enfants âgés de 9 à 12 ans de recevoir des livres captivants sur des thèmes juifs qu’ils pourront eux-mêmes choisir, et ce, gratuitement! Tous les mois, les jeunes sont invités à se rendre sur le site PJ Our Way (https://www.pjourway.org/) afin de choisir un livre. Pour faciliter leur sélection, tous les livres sont accompagnés d’un résumé, d’une biographie de l’auteur, d’une évaluation, de critiques et de bandes-annonces vidéo. Les jeunes peuvent aussi répondre à des sondages et à des jeux-questionnaires, participer à des entrevues mensuelles avec les auteurs et à des défis, commenter des articles de blogue et échanger sur des plateformes de discussion créatives avec leurs pairs. Carly et Derek Rosenzweig, parents d’élèves de la Commission scolaire English-Montréal (CSEM), ont une fille de 11 ans, Yael, qui est en cinquième année à l’école primaire Gardenview à Saint-Laurent. Lectrice insatiable, Yael est membre de PJ Our Way. Elle aime pouvoir choisir elle-même ses livres parmi les ouvrages plus longs, qui sont proposés aux enfants plus âgés. Toute la famille, dont les deux jeunes sœurs de Yael, Sadie de huit ans et Eliza de cinq ans, est abonnée au programme PJ Library depuis ses débuts. Les parents peuvent inscrire leurs enfants au programme PJ Our Way en visitant https://www.pjourway.org/, où, entre le 1er et le 10 de chaque mois, ils choisiront le livre qui leur plaira. Pour plus d’information sur les programmes PJ Our Way et PJ Library, contactez Judy Kremer au 514 345-2645, poste 3052 ou judy.kremer@federationcja.org. Nous vous invitons à lire l’intégral de l’article : https://www.emsb.qc.ca/csem/nouvelles/les-livres-pj-our-way-servent-toujours-dexcellentes-entrees-en-matiere.
  

JARDIN ROYALMOUNT : En juin dernier, quelques écoles de la CSEM ont organisé en toute sécurité leur cérémonie de remise des diplômes au théâtre Ciné-parc Royalmount. Mine de rien, ce théâtre aura permis d’accueillir 110 événements en 18 semaines. Comme il y a fort à parier que les événements fleuriront à nouveau ce printemps à Montréal, le nouveau site, Jardin Royalmount, offrira une solution évolutive et flexible pour respecter les directives gouvernementales au gré de l’évolution de la situation sanitaire. Le site sera fin prêt pour accueillir en toute sécurité des événements en personne à partir de juin 2021, et ce, jusqu’en décembre 2022. Situé dans le quartier Midtown, à l’angle de Royden et Royalmount, tout près du site du ciné-parc de l’an dernier, il s’agit du seul jardin événementiel de 15 000 pieds carrés à Montréal comprenant un pavillon couvert adjacent de 8 000 pieds carrés, muni de murs de verre qui s’ouvrent directement sur le jardin. Le Jardin Royalmount sera suffisamment spacieux pour accueillir des centaines de personnes en toute sécurité dans le respect de la distanciation physique, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Entièrement polyvalent et conçu méticuleusement, ce nouvel espace à couper le souffle convient aux mariages, événements privés et corporatifs, cérémonies de remise de diplômes, lancements de produits, concerts, soirées cinéma et galas de bienfaisance. Il s’agit d’un projet de Total Events dont le PDG, Lorne Levitt, est un parent de la CSEM.

FB et IG : @jardinmtl
T

LES POSTES DE DÉSINFECTION DES MAINS FONT UNE NETTE DIFFÉRENCE : Il est clair que les postes de désinfection des mains dans les lieux publics feront partie de notre réalité quotidienne pendant encore plusieurs années. Malgré les campagnes de vaccination contre la COVID-19 actuellement en cours, la planète a pris conscience de l’importance de se désinfecter les mains pour prévenir la propagation des infections. Plusieurs écoles de la CSEM utilisent le distributeur de désinfectant pour les mains UNIART, conçu et fabriqué localement. Il convient tout spécialement aux endroits à fort achalandage quotidien tels les aéroports, les centres commerciaux, les immeubles de bureaux, les écoles, les établissements médicaux, les restaurants et les lieux de rencontre.

UNIART se démarque clairement de la concurrence grâce à sa fiabilité et son efficacité : son système de brumisation rapide et précis distribue une quantité optimale de désinfectant à tout coup et procure jusqu'à 8 000 utilisations avant qu’il ne soit nécessaire de le recharger. Cela permet non seulement aux clients de gagner du temps dans leurs allées et venues, mais aussi d'économiser beaucoup d'argent en produits désinfectants, sans parler des inconvénients liés au remplissage fréquent du liquide désinfectant. Le distributeur UNIART ne nécessite qu'un entretien minimal, et fonctionne dans les environnements les plus achalandés sans interruption, sans aucun bris et avec une entière autonomie. Une seule charge de la pile assure jusqu'à 3 mois de fonctionnement (ou plus de 200 000 utilisations), éliminant ainsi à jamais les piles jetables et l’entretien par les employés. 
  
« Nous adorons nos distributeurs UNIART et les recommandons vivement à quiconque est à la recherche d’un distributeur », s’est exclamée Elizabeth Lagodich, directrice du Centre d’éducation des adultes John F. Kennedy. « Ce sont des appareils à la fine pointe de la technologie, robustes, très simples et rapides à utiliser. « Ils nous permettent d’épargner temps et argent. Mais, surtout, ils sont fabriqués ici même à Montréal, par des Montréalais, ce dont nous sommes très fiers. »
 
Ce type de distributeurs est également utilisé à l’école secondaire John F. Kennedy, au Centre de formation professionnelle Laurier Macdonald, au Centre d’éducation des adultes James Lyng, à l’école primaire Carlyle, au Centre d’éducation des adultes Wagar, au Centre de carrières St. Pius X, au Centre d’éducation des adultes Saint-Laurent et au Centre de technologie Rosemont.
 

SERVICE DE L’ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA
FORMATION PROFESSIONNELLE



HANDS ON MEDIA : Les élèves des Services d’intégration sociale (SIS) du Centre d’éducation des adultes Galileo participent à un projet de sept semaines en collaboration avec Hands on Media et Learn Quebec! La classe SIS de Lisa Trotto et Brigida Zappia s’est associée à Jessie Curell (fondatrice et directrice de Hands on Media) et à Learn Quebec dans le cadre du projet de narration numérique « I Belong »! Soixante écoles des quatre coins du Québec y participent chaque année. Les élèves apprennent à affiner leurs compétences nouvellement acquises en matière de création de médias numériques et explorent davantage les caractéristiques liées à la réalisation de films, à la photographie et à la création de musique numérique originale à l’aide de Garage Band et de l’application iMovie. 
 

ZOOTHÉRAPIE : Grâce au don généreux de Friends4Cause, Galileo a travaillé de concert avec l’administration afin d’accueillir 16 petits animaux dans les classes des Services d’intégration sociale (SIS) et des Services d’intégration socioprofessionnelle (SISP). La venue à l’école de Valentina le cochon d’Inde; des trois hamsters Rosie, Pepito et Picolo; des deux perroquets Paco et Picasso; de la tourterelle Dali ainsi que des lapins Andy et Marshmallow a eu un impact positif. Chaque classe est chargée de veiller aux soins et au bien-être de son animal. Il a été démontré que lorsque des élèves ont l’occasion de jouer avec un animal et de s’en occuper, il en résulte des effets bénéfiques sur leur santé mentale et physique dans une vaste mesure.  


LE PROJET PORTE-CLÉS : Une idée fort simple à l’origine, soit celle de fabriquer des porte-clés, a fini par ouvrir un monde de possibilités aux jeunes adultes du Centre Miriam. Imaginez une série de porte-clés arborant des mots puissants comme Foi, Amour et Miracle. Maintenant, imaginez des jeunes présentant des incapacités intellectuelles et des troubles du spectre de l’autisme affairés à confectionner et à vendre ces produits dans le but de récolter des fonds pour les plus démunis. Voilà en quoi consiste le projet la Clé du changement. Les jeunes adultes fréquentent le Centre d’éducation des adultes Galileo de Montréal, dans le cadre d’un nouveau partenariat entre l’école et le Centre Miriam, affilié au CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal. Le projet la Clé du changement a permis à de jeunes adultes ayant des besoins particuliers de contribuer à l’ensemble de la communauté. Les fonds provenant de la vente des porte-clés serviront à préparer des trousses de première nécessité pour les personnes dans le besoin à Montréal. Les cours dispensés à Galileo s’inscrivent dans le cadre du programme d’intégration communautaire du Centre Miriam et visent à développer les compétences sociales et professionnelles de base des adultes âgés de 21 ans et plus. « Grâce à ce projet, ces jeunes sont en mesure de redonner à la communauté et d’en devenir des membres actifs », explique Chantal Forget, chef d’administration de programme – Intégration communautaire, au Centre Miriam. « Ils peuvent désormais contribuer à la société, pas simplement en recevoir les services. »

 
UN MESSAGE SUR LA NEIGE : Louise Panet-Raymond et sa classe SIS du Centre d’éducation des adultes Wagar à Côte Saint-Luc ont inscrit un beau message sur la neige pour leurs amis du Centre gériatrique Maimonides. Les travailleurs de première ligne et les résidents de Maimonides ont aperçu en regardant par la fenêtre le mot « Merci » tracé dans la neige avec des raquettes! Fort émue devant une attention si touchante, la directrice Karen Flam est sortie pour remercier Louise en personne. Le Centre d’éducation des adultes Wagar travaille actuellement sur un projet spécial afin de remercier les travailleurs de première ligne de Montréal. D’autres messages sont à venir, promet l’enseignante Anna Persichilli.  
 


Le prochain numéro de Pleins feux sur Fielding sera publié le 28 avril. La date limite pour soumettre vos articles est fixée au 22 avril à midi.

Wednesday, February 24, 2021

ÉDITION DU 24 FÉVRIER 2021 / BULLETIN DE LA CSEM

ASSEMBLÉE PUBLIQUE RÉUSSIE : La CSEM a tenu le 10 février une assemblée publique virtuelle fort fructueuse dans le but de présenter aux parties intéressées et au grand public la mise en œuvre de son nouveau Plan de transformation. M. Joe Ortona, président de la CSEM, a animé cette assemblée, alors que M. Russell Copeman, directeur général par intérim, y est allé d’un exposé détaillé sur les objectifs et la mise en œuvre du Plan de transformation.  


Dans son allocution d’ouverture, M. Ortona a rappelé aux intéressés que le Plan de transformation a été adopté alors que le conseil des commissaires était sous tutelle. « Tel que l’a déjà mentionné le conseil, ce plan comporte un bon nombre d’éléments pertinents que nous souhaitons mettre de l’avant. Cependant, nous sommes d’avis qu’il est nécessaire d’améliorer les aspects qui ont trait à la gouvernance », a-t-il déclaré. Il a expliqué que le Plan de transformation limite à trois le nombre de comités statutaires du conseil, à savoir : exécutif, ressources humaines et vérification. Il a souligné que, dans un premier temps, le conseil entend ajouter deux autres comités : finances et éducation. M. Copeman a indiqué que le Plan de transformation adopté par l’administratrice de la tutelle prévoit l’embauche progressive de 25 à 30 personnes au cours des trois prochaines années, principalement au sein du Service des ressources matérielles et du Service des technologies de l’information. Les coûts de mise en œuvre ont été estimés par l’administratrice à 3 millions de dollars supplémentaires par année, à terme, et il est à prévoir que des économies à long terme seront réalisées étant donné l’efficacité accrue de la structure. « Or, il s’agit là de fonds de fonctionnement dont la CSEM ne dispose pas à l’heure actuelle », de dire M. Copeman. « L’une des avenues envisagées serait de tenter d’obtenir davantage de financement de la part du gouvernement et d’explorer des mesures de réduction des coûts sur le plan structurel, ce qui aurait pour effet de rehausser l’efficacité des services administratifs sans réduire les services aux élèves. »


Pour consulter la présentation PowerPoint de M. Copeman et visionner la vidéo, visitez le http://www.emsbpressreleases.com/2021/02/emsb-holds-virtual-town-hall-meeting-to.html.



POUR EN FINIR AVEC LA PRÉCARITÉ MENSTRUELLE : L’école secondaire John F. Kennedy (JFK) de Saint-Michel et l’organisme de bienfaisance Monthly Dignity ont créé un partenariat d’envergure. Ensemble, ils s’attaqueront à la précarité menstruelle (manque d’accès aux produits d’hygiène menstruelle) au sein de leur école et dans d’autres écoles de la CSEM. Cette campagne et ce partenariat sont l’initiative de Rocco Speranza, animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire, sitôt appuyée et soutenue par Chloé Pronovost-Morgan, cofondatrice de Monthly Dignity. Otis Delaney et Vito Campbell-Guerriero, membres de la direction de JFK, ont accueilli cette initiative à bras ouverts, ayant constaté à quel point le manque de produits d’hygiène menstruelle touche les élèves de JFK. L’école est consciente que nombre d’élèves et leurs familles n’ont pas les moyens d’acheter des produits d’hygiène menstruelle et que, par conséquent, des élèves s’absentent souvent pour cette raison. Grâce à ce partenariat, les élèves recevront les produits d’hygiène dont elles ont besoin de sorte qu’elles ne se sentent pas gênées ou mal à l’aise parce qu’elles ne sont pas en mesure de se procurer de tels produits et, surtout, pour que cet enjeu ne soit plus une entrave à la fréquentation scolaire.  


Au sens large, la précarité menstruelle réfère aux obstacles financiers, éducatifs, culturels et sociaux qui gênent l'accès à une éducation et des produits d’hygiène menstruelle adéquats. Cette initiative comportera deux volets : dans un premier temps un volet palliatif pour la distribution de produits d’hygiène menstruelle gratuits à celles qui n’ont pas les ressources financières pour s’en procurer, puis le recours à des moyens discursifs pour déstigmatiser les menstruations grâce à un dialogue ouvert et instructif. La honte et la stigmatisation constituent également un facteur important de l'absentéisme scolaire. L’organisme Monthly Dignity s'est engagé à faire un premier don de 15 000 produits d'hygiène menstruelle. À titre de partenaire, l’école secondaire JFK assurera la distribution des produits d'hygiène menstruelle au sein de son propre établissement ainsi que dans d'autres écoles de la CSEM, selon les besoins (compte tenu du nombre limité de produits), en priorisant les écoles fréquentées par une clientèle financièrement défavorisée et les élèves qui n’ont pas les moyens d'acheter des produits d'hygiène menstruelle. L’école JFK tiendra un registre de la distribution des produits dans l'espoir de présenter les données aux élus municipaux. Ils souhaitent ainsi mettre en lumière l'importance et les effets dévastateurs de cette problématique - et réclamer du gouvernement une mesure inspirée de la nouvelle législation écossaise qui garantit l'accès aux produits d’hygiène menstruelle à quiconque en a besoin. L'objectif vise à soutenir celles qui en ont besoin, de sorte que l'accès à des produits d'hygiène menstruelle adéquats soit un droit et non un privilège. L’école John F. Kennedy a déjà contacté plusieurs écoles, et la distribution a commencé.  

MOIS DE LA NUTRITION : Mars est le mois de la nutrition à la CSEM. Nous vous invitons à consulter le site Web de la CSEM.

MOIS DE L’HISTOIRE DES NOIRS : Dans la foulée des nombreux actes de violence raciale qui ont marqué 2020, les activités organisées en février dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs à la CSEM ont revêtu une importance encore plus grande. Lors d’une réunion du conseil des commissaires tenue en décembre 2020, la CSEM a adopté une résolution dans le but de reconnaître formellement le Mois de l’histoire des Noirs. Bien que chaque année les écoles soulignent le Mois de l’histoire des Noirs, le président de la CSEM, Joe Ortona, estime que cette année fut particulièrement importante. « Les nombreux événements survenus nous ont amenés à réfléchir sérieusement aux enjeux raciaux, a-t-il déclaré. Même si bon nombre d’événements parmi les plus largement médiatisés sont survenus aux États-Unis, force est de constater que nous faisons face nous aussi à des difficultés. Ces tragédies ont soulevé l’indignation partout dans le monde. Nous assistons à une mobilisation pour dénoncer l’injustice raciale, et nous avons voulu démontrer notre engagement en votant et en adoptant une résolution, ce que nous avons fait à l’unanimité. »


PRÉSENTATIONS : En raison de la COVID-19, la présence d’invités spéciaux dans les écoles était interdite. Les élèves ont donc eu droit à des présentations virtuelles de la part de Youth Stars, Youth Leaders of Tomorrow, Fatima Wilson et son Steelpan Band, Egbert Gaye, Black Theatre Workshop, de même que des activités spéciales dirigées par les animateurs de vie spirituelle et d’engagement communautaire de la CSEM, notamment une chasse au trésor, un balado, la citation du jour et un musée portable. Pour la toute première fois, l’équipe du Service d’animation de vie spirituelle et d’engagement communautaire (SAVSEC) de la commission scolaire a préparé une présentation portant sur le Mois de l’histoire des Noirs que les animateurs pourront utiliser. La version enregistrée sera mise à la disposition des enseignants tout au long de l’année. Cette initiative avait pour but de brosser un portrait du Mois de l’histoire des Noirs et se voulait une amorce au dialogue sur l’histoire des Noirs. Les élèves se sont familiarisés avec des histoires et des vidéos sur les Noirs canadiens, sous l’angle de leurs forces de caractère, et ont participé à des activités qui suscitent une réflexion sur l’identité et la représentation.


DOCTEURE WILLIAMS : Afin d’éclairer sa programmation, l’équipe du SAVSEC a invité Dre Dorothy Williams, historienne montréalaise titulaire d’un doctorat et spécialiste de l’histoire de la communauté noire à Montréal et plus largement au Canada, à s’entretenir avec eux en janvier. Le Service des bibliothèques scolaires de la CSEM est également heureux d’annoncer la mise sur pied d’une bibliothèque virtuelle renfermant des collections dédiées à l’histoire des Noirs et provenant de l’Office national du film du Canada, d’Idéllo, de CBC et de Curio, TumbleBooks et Sora de Radio-Canada. Ces collections en ligne seront présentées au personnel de bibliothèque de chacune de nos écoles ainsi qu’aux conseillers pédagogiques de la commission scolaire.


Nous vous invitons à consulter l’intégral du communiqué : https://www.emsb.qc.ca/csem/nouvelles/la-csem-entrevoit-une-annee-charniere-en-2021-pour-le-mois-de-lhistoire-des-noirs 


PUBLICATION D’UN LIVRE POUR UNE ENSEIGNANTE SUPPLÉANTE : Latoya A. Belfon, enseignante suppléante à la CSEM et présentement en congé de maternité, a réalisé un rêve qu’elle caressait depuis 20 ans, soit celui de devenir auteure de livres pour enfants, juste à temps pour souligner le Mois de l’histoire des Noirs. Ce livre célèbre ses origines afro-antillaises et relate l’aventure d’une grand-mère vers un nouveau pays ainsi que l’amour qu’elle porte à sa famille. Il y est question de patrimoine culturel, de traditions familiales et du développement d’une forte estime de soi. Une maman partage l’histoire de sa grand-mère bien-aimée avec sa fillette. Elle raconte le périple de sa grand-mère partie de sa petite île natale des Caraïbes vers le Canada, pays des grands rêves. Ce beau récit poétique aborde les thèmes de l'amour, de l'appartenance et du patrimoine, ce qui nous rappelle l'importance de connaître notre histoire et nos ancêtres. Nous vous invitons à visiter son site Web au www.labworkspublishing.com ou à composer le 438 274 1192.


ÉCOLE VIRTUELLE : Avec 545 élèves inscrits à l’école virtuelle de la Commission scolaire English-Montréal (CSEM), la directrice Christy Tannous raconte que tout se passe très bien. L’école virtuelle continuera peut-être même de jouer un rôle important après la pandémie.  L’école virtuelle de la CSEM est une expérience d’enseignement et d’apprentissage innovatrice qui se déroule hors des établissements scolaires traditionnels. Elle continue d’évoluer sous la supervision du directeur adjoint Réal Heppelle et de Mme Tannous. Éducatrice bilingue, elle enseignait auparavant le français et a été directrice adjointe à l’école primaire Pierre-de-Coubertin à Saint-Léonard et directrice adjointe à l’Académie Royal West à Montréal-Ouest. L’école virtuelle de la CSEM compte en ce moment 310 élèves au primaire, de la prématernelle à la sixième année, et 235 au secondaire. Elle offre les mêmes programmes de français que ceux habituellement offerts dans les écoles. Les élèves du primaire qui sont normalement en immersion française et qui ont été transférés à l’école virtuelle reçoivent un enseignement et des travaux scolaires de la même qualité. En plus des cours réguliers de français optionnels, les élèves du secondaire peuvent continuer de suivre leurs cours de niveau avancé dans des matières comme la chimie, la physique et les mathématiques. Nous vous invitons à consulter l’intégral de l’article de Kristin McNeill : https://www.emsb.qc.ca/csem/nouvelles/lecole-virtuelle-de-la-csem-comble-une-importante-lacune-pour-les-eleves-qui-doivent-rester-a-la-maison.

 

ÉCOLE BRANCHÉE : Il existe un nouvel outil pour soutenir les enfants dans leurs apprentissages en ligne. Vous pouvez télécharger gratuitement un numéro spécial du magazine École branchée : Le bien-être, un levier pour l’apprentissage… même à distance. On y aborde le rôle des parents dans l’apprentissage à distance, la gestion du stress et des émotions, l’encadrement du temps consacré aux écrans et bien plus encore. Téléchargez gratuitement la version française (ecolebranchee.com/famille) ou encore la version anglaise (ecolebranchee.com/family).


DÉFENSEURS DE LA JUSTICE : À la pandémie et aux mesures de confinement à l’échelle mondiale qui ont lourdement pesé sur l’année, se sont conjuguées de troublantes manifestations d’intolérance. Du mouvement Black Lives Matter à la persécution continue de groupes minoritaires en Chine et en Arménie, le personnel enseignant a de nombreux enjeux difficiles à aborder. Éduquer les élèves sur l’intolérance contemporaine et historique comme celle de l’Holocauste a toujours été une priorité pour le personnel enseignant de la CSEM. Pendant 13 ans, le programme « Riva and Thomas O. Hecht Scholarship : Teaching of the Holocaust for Educators » a permis à des professionnels de l’enseignement de se rendre en Israël et à Washington pour parfaire leurs connaissances sur le génocide et la façon de l’enseigner. La centaine d’éducateurs qui ont bénéficié de ce programme transformateur continuent de partager leurs connaissances par l’entremise de projets innovateurs.

Bien que le programme n’offre plus de bourses, le Musée Holocauste Montréal (MHM) appuie les enseignants en mettant à leur disposition des ressources pédagogiques adaptées au niveau d’étude des élèves. Elles traitent de façon responsabilisante et respectueuse de questions difficiles comme le génocide et la discrimination. Des ateliers sont offerts en classe, en ligne, ou selon une combinaison des deux. Grâce à ces programmes, « les élèves apprennent l’histoire de l’Holocauste en écoutant le témoignage de survivants, et en découvrant des objets qui leur appartenaient ». Les sujets varient en fonction de l’âge et la maturité des élèves, et peuvent aller de discussions à propos des droits de la personne ou de récits personnels jusqu’à l’étude de l’évolution de l’intolérance. La CSEM a pris des nouvelles de quelques récipiendaires de bourse  Hecht. Pour lire l’intégral de l’article : https://www.emsb.qc.ca/csem/nouvelles/former-la-prochaine-generation-de-defenseurs-de-la-justice.

COMPTE RENDU DE L’ÉCOLE WESTMOUNT PARK : Les chargés de projets à la CSEM se disent optimistes que les travaux de réfection majeurs entrepris il y a plus d’un an à l’école primaire Westmount Park seront achevés à temps pour la rentrée scolaire 2021-2022. À l’heure actuelle, la CSEM étudie trois scénarios : 1) les élèves et le personnel, présentement hébergés dans l’ancienne école St. John Bosco à Ville-Émard et à l’Académie internationale Marymount à NDG, réintègrent l’établissement dès la rentrée scolaire; 2) les élèves et le personnel réintègrent l’établissement et l’entrepreneur termine les travaux en soirée et la fin de semaine; 3) le retour des élèves et du personnel est reporté plus tard en 2021-2022 et ces derniers demeurent dans les installations de Ville-Émard et de Marymount, toujours disponibles. Bien que la pandémie de COVID-19 ait causé certains retards, les travaux continuent de progresser à un bon rythme. Pour lire l’intégral du communiqué : https://www.emsb.qc.ca/csem/nouvelles/la-csem-se-prepare-en-vue-de-la-reouverture-de-lecole-primaire-westmount-park.


PORTES OUVERTES : Lorsque la COVID-19 a forcé les éducateurs des quatre coins du monde à repenser leur façon d’enseigner et d’interagir avec les élèves, la CSEM a tôt fait de réaliser que l’impact de la pandémie n’allait pas se limiter aux élèves présentement inscrits dans le système, mais aussi aux futurs élèves et à leurs parents. Et, à quelques mois seulement des inscriptions à la maternelle et au secondaire, la CSEM se devait de trouver une solution rapidement. Devant la difficile tâche de reproduire virtuellement pour parents et élèves l’environnement propre à chacune des écoles, les membres de la direction et du personnel dévoués ont cherché à mettre leur école en valeur, à leur manière. Ainsi, quelques établissements ont préparé de beaux témoignages vidéo en faisant appel à des élèves actuels et des anciens. D’autres ont proposé une visite virtuelle de leur école, tandis que certaines ont opté pour une vue aérienne de leur établissement du haut des nuages. Pour sa part, l’école primaire Gerald McShane est allée jusqu’à équiper d’une caméra GoPro un élève du programme concentration sport afin de permettre aux futurs élèves de l’accompagner partout dans l’école sur une distance d’un kilomètre. Or, les portes ouvertes les plus dynamiques et interactives sont peut-être celles de trois écoles secondaires et huit écoles primaires qui se sont invitées dans les cuisines et les salons des familles montréalaises dans le but de leur faire découvrir en temps réel le caractère accueillant de leur établissement.


Tirant parti de la technologie et des médias sociaux, ces écoles ont animé en direct un talk show version CSEM où, pendant une heure, faute de portes ouvertes en personne, les parents ont pu prendre connaissance des atouts de leur future école. Production en direct oblige, il y a eu, bien entendu, des gaffes de tournage (bloopers), et même que certaines ont été volontairement ajoutées, histoire de rendre l’événement encore plus amusant. Et que dire des questions! Il suffisait d'écrire un commentaire sur Facebook ou YouTube pour obtenir, en temps réel, une réponse de la part d’une personne compétente. Élèves, parents, enseignants ou administrateurs, la communauté de chacune des écoles s’est mobilisée pour montrer leur établissement sous son meilleur jour, malgré la pandémie. Pour visiter l’une des portes ouvertes virtuelles – Académie LaurenHill, école secondaire Westmount, Académie internationale Marymount, école primaire Merton, Académie Leonardo Da Vinci, école primaire Willingdon, école primaire Gardenview, école primaire Edinburgh, école primaire Pierre Elliott Trudeau, école primaire Dunrae Gardens et école primaire Carlyle –, visitez le https://www.youtube.com/c/EnglishMTL/videos.


DANSE AUTOCHTONE : Les élèves de 3e et 4e année de l’école Royal Vale à NDG ont eu droit à un atelier virtuel de danse autochtone animé par Barbara Diabo, celle qu’on appelle Leaf Maker dans sa communauté de Kahnawake. Les élèves ont appris à dire bonjour, merci et au revoir dans la langue mohawk. Ils ont été initiés aux multiples formes qu’il est possible de réaliser dans une danse du cerceau. Ils ont appris que les communautés autochtones d’aujourd’hui honorent leurs ancêtres tout en faisant un pont avec les temps modernes, en intégrant des mouvements traditionnels à la danse hip hop. Les élèves ont été sensibilisés à l’importance d’être reconnaissants envers la nature. Ils ont dansé au rythme de la musique, ce qui leur a permis de libérer leur énergie de manière thérapeutique. Ils ont également posé plusieurs questions à Leaf Maker, par clavardage. Les arts revêtent une importance particulière et essentielle afin d’aider les élèves à traverser cette période difficile et sans précédent. Les élèves tiennent à remercier la direction de l’école, ainsi que Leaf Maker, Nicolas Doyon des Services éducatifs et le programme « Culture à l’école » pour cette belle activité. Nia:wen - merci!


FORUM LOCAL DU FRANÇAIS POUR L’AVENIR : Du 8 au 12 mars prochain à Montréal, Le français pour l’avenir convie près de 300 élèves francophones et francophiles (de la 3e à la 5e année du secondaire) de la région à son Forum local virtuel. Ce rendez-vous annuel très attendu met la langue française à l’honneur, pour une semaine d’activités amusantes et d’apprentissage sur les avantages du bilinguisme au Canada. Les élèves de l’Académie Royal West à Montréal-Ouest et ceux de l’école secondaire Laurier Macdonald à Saint-Léonard prendront part à ce forum. À travers des activités interactives et éducatives, les élèves auront la possibilité de pratiquer leur français en dehors du cadre scolaire et de découvrir les occasions tant professionnelles que personnelles qu’offre le bilinguisme. C’est l’occasion rêvée pour les élèves de prendre conscience que le français est plus qu’une langue, c’est une culture remplie de diversité. Ensemble, les élèves  surmonteront leur appréhension à s’exprimer en français, en plus d’enrichir leur connaissance de cette langue. Le français pour l’avenir organise chaque année, depuis près de 20 ans, une quinzaine de Forums à travers le Canada. Mise sur pied avec le concours d’un comité organisateur local bénévole, chaque édition est unique et tient compte de la richesse et du rayonnement régional de la ville dans laquelle elle s’inscrit. Cette année, le Forum local virtuel de Montréal est organisé en collaboration avec le Commissariat aux langues officielles, Habilo Médias, Telus, le Centre d'éducation financière, le Taz Skatepark, Canadian Parents for French - Québec et Nunavut, ISaute et Expériences Canada. Pour de plus amples informations sur le Forum local virtuel ou sur les programmes du Français pour l’avenir, veuillez visiter le : www.francais-avenir.org.

INSPIRATIONS ET L’ÉCOLE OUVERTE : Parents Québec se veut un complément à la plateforme gouvernementale « École ouverte » lancée au printemps dernier. Outre sa vocation pédagogique, ce nouvel outil aide les parents à trouver les ressources adéquates, en fonction des besoins, de la région géographique et de l’âge de l’enfant. Qu’il s’agisse d’aider leur enfant ayant des besoins particuliers ou des difficultés en littératie, ou encore de trouver réponse à leurs questions en matière d’orientation, de droits de la personne, de santé mentale ou autre, les parents découvriront une foule de ressources fort utiles sur ce site convivial. « Cet outil très pertinent et utile comblera un vide ayant longtemps été source de frustration pour les parents qui, bien souvent, ne savent pas vers qui se tourner pour venir en aide à leurs enfants », de déclarer la présidente de l'EPCA, Katherine Korakakis. Le magazine Inspirations, parrainé par la CSEM et destiné à la population aux besoins particuliers, est présenté sur Parents Québec à titre de carrefour pour la communauté anglophone ayant des besoins particuliers. Hébergée sur le site Web d'Inspirations, la base de données de la CSEM regroupe plus de 500 ressources en matière de besoins particuliers dans le Grand Montréal et ses environs. Madame Korakakis dit consulter souvent cette base de données. « En tant que parent d’un enfant aux besoins particuliers, la vie est déjà assez accablante. Inspirations m'aide à trouver l’information dont j'ai besoin, au moment où j’en ai besoin. Ça me simplifie la vie », a-t-elle ajouté. 

 

JOURNÉE SPÉCIALE : Les écoles de la CSEM sont à planifier une Journée d’espoir – respect, service, commémoration et appréciation, qui se tiendra le 8 mars. Des élèves âgés de 4 à 21 ans participeront à cette célébration en direct et en ligne. Les organisateurs sont à la recherche d’élèves pour chanter, jouer d’un instrument de musique, danser, présenter un numéro de comédie, faire des tours de magie, raconter une histoire et réciter des poèmes ou faire une routine de gymnastique. Cette journée et cette célébration virtuelle permettront à la communauté scolaire de s’unir et de favoriser une santé mentale et des états d’esprit positifs. C’est une excellente façon pour les élèves de mettre en valeur leurs talents et de répandre de la joie et de l’espoir autour d’eux. Ce projet vise à rassembler la communauté de la CSEM en ces temps difficiles. C’est un moyen d’apporter de la joie et d’offrir une soirée de divertissement à plusieurs. Toutes les vidéos doivent être soumises à rsperanza@emsb.qc.ca, au plus tard le vendredi 12 février 2021, à 11 h 30. 


UNE ANCIENNE ENSEIGNANTE CENTENAIRE : Amy Mason, ex-enseignante à l’école primaire Willingdon à NDG célébrera ses 100 ans en mars. Elle est membre de l’église St. Angar située à proximité du campus principal.

 

ZOOTHÉRAPIE : Les élèves de l'école primaire Edward Murphy dans Hochelaga-Maisonneuve ont eu droit à des ateliers interactifs et éducatifs sur la zoothérapie/l’animation. Rocco Speranza, animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire, a fait équipe avec le personnel de l'école, l'administration et les animatrices en zoothérapie, Mme Audrey et Mme Ann Sophie, afin de présenter des ateliers interactifs. « Ces ateliers sont une façon efficace pour les élèves de s'engager, s'amuser et d’apprendre à prendre soin des animaux et d'eux-mêmes. Un lien particulier se crée avec les animaux et les élèves qui y participent. Dans le contexte actuel de la COVID-19, aller à l'école s’accompagne d’un certain niveau de stress cette année. La zoothérapie est un excellent moyen de remédier à cela et d'apaiser bien des élèves », de dire M. Speranza. Ces ateliers font désormais partie intégrante de la culture à l’école Edward Murphy et appuient son programme de persévérance scolaire. Ils aident les élèves à travailler sur les capacités d'attention conjointe, la mémoire, le développement du langage, les émotions, le travail d'équipe et la relaxation. Les deux grandes vedettes des deux ateliers présentés – un lapin doux, apaisant et affectueux de même qu’un chiot de six mois – ont fait sourire les élèves et les membres du personnel. Plusieurs d’entre eux ont affirmé que ces animaux doux et apaisants leur ont fait vivre une journée inoubliable.


SANTÉ MENTALE ET ADOLESCENTS : CJAD News a diffusé des reportages qui traitent de la santé mentale chez les adolescents et a interviewé Paola Borzone, conseillère d'orientation. Nous vous invitons à consulter ces liens.


https://soundcloud.com/englishmtl/cjad-report-on-teen-health-during-covid2 

https://soundcloud.com/englishmtl/cjad-report-on-teen-health-during-covid1 



  

SERVICE DE L’ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE


MINI-MARCHÉ À WAGAR : La chaîne d’information CTV National News a elle aussi présenté tout récemment un reportage sur le remarquable programme de mini-marché offert au Centre d'éducation des adultes Wagar à Côte Saint-Luc.


https://www.ctvnews.ca/canada/a-win-win-life-changing-program-provides-job-skills-to-adults-with-autism-1.5289741  


Le prochain numéro de Pleins feux sur Fielding sera publié le 28 avril 2021. La date limite pour soumettre vos articles est fixée au jeudi 22 avril 2021 à midi. Prière de les acheminer à mcohen@emsb.qc.ca.