Thursday, August 30, 2018

ÉDITION DU 30 AOÛT 2018 / BULLETIN DE LA CSEM


CÉLÉBRATIONS DU 20e ANNIVERSAIRE : La CSEM a souligné officiellement le 20e anniversaire de la création des commissions scolaires linguistiques au Québec lors de la première journée de classe de l’année scolaire 2018-2019 le 28 août, à l’école primaire Pierre Elliott Trudeau située au 6855, rue Cartier, à Rosemont. Cette dernière offre d’excellents programmes STIAM et de robotique. Anciennement connue sous le nom d’école primaire Francesca Cabrini, l’école a changé de nom afin d’honorer l’ex-premier ministre du Canada. Le robot Rebekka était de la fête et revêtait un t-shirt à l’effigie du 20e anniversaire.

PREMIERS DIPLÔMÉS : On note parmi le personnel enseignant un certain nombre de diplômés issus de la toute première cohorte de finissants de la CSEM en 1998-1999. C’est notamment le cas de Jessica O’Meara, enseignante-ressource à l’école Pierre Elliott Trudeau. Elle a fréquenté l’école primaire Francesca Cabrini avant de s’inscrire au Collège Vincent Massey pour ensuite obtenir un diplôme en éducation inclusive de l’Université McGill. C’est une expérience inspirante que d’avoir le privilège d’enseigner à l’école même où elle a fait ses études primaires.

EMSB EXPRESS : Le numéro d’automne de la publication EMSB Express vient d’être publié. Il renferme des sections portant sur le 20e anniversaire, la Soirée d’appréciation des parents bénévoles 2018 et dresse le portrait de l’école secondaire James Lyng. Matthew Guy, enseignant d’éducation physique et santé à l’école primaire Parkdale à Saint-Laurent, figure lui aussi parmi les premiers diplômés. Ses deux fils fréquentent l’école primaire Edward Murphy dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Matthew Guy est à la une de l’EMSB Express. Voici le lien :

NOTRE MASCOTTE : La CSEM est fière de présenter Bumble Bee, sa toute première mascotte. Elle fera la tournée des écoles et prendra part à des événements spéciaux tout au long de l’année. Elle a fait ses débuts lors de la rentrée scolaire.

SITE WEB ET PLUS ENCORE : Nous inaugurerons un tout nouveau site Web et les pages des écoles subiront bientôt elles aussi une métamorphose Tous les événements importants, telles la Foire des carrières, la Soirée d’appréciation des bénévoles et la Conférence annuelle pour les parents, graviteront autour d’un thème en lien avec le 20e anniversaire. Il en sera de même pour les écoles et les centres. « À l’occasion du 20e anniversaire de la création par le gouvernement québécois des commissions scolaires publiques linguistiques en remplacement des commissions scolaires confessionnelles, tous ceux et celles qui sont liés de près ou de loin à la Commission scolaire English-Montréal ont de quoi être fiers », a déclaré la présidente de la CSEM Angela Mancini.

D’AUTRES NOUVELLES AU SUJET DU SITE WEB : La CSEM procédera sous peu au lancement de son site Web entièrement revampé. Au cours des prochains 12 à 24 mois, nous procéderons également au transfert des sites de nos écoles primaires et secondaires sur la même plateforme que notre site phare, emsb.qc.ca. Au nombre des nombreux changements que nous prévoyons, mentionnons la conception de sites modernes et réactifs pour les ordinateurs de bureau et les appareils mobiles, un système de notification des urgences à la grandeur de la Commission ainsi que la capacité à partager aisément de l’information entre les sites. Grâce à un réseau de sites Web qui fonctionne comme un collectif, nous sommes à même d’encourager plus facilement le partage d’information avec nos partenaires en éducation, à savoir les parents, les municipalités, les universités, LEARN/CSC, le MEES ainsi que les organismes jeunesse locaux. Pour demeurer des leaders en matière d’éducation publique, nous devons faire en sorte que notre engagement envers les nouvelles technologies s’applique non seulement à nos élèves, mais tout aussi bien à l’ensemble de la communauté.

LA PETITE HISTOIRE DE LA CSEM : Le 1er juillet 1998, la CSEM est née de la fusion des secteurs anglophones de l’ancienne Commission des écoles protestantes du Grand Montréal, de la Commission des écoles catholiques de Montréal, de la Commission scolaire Jérôme-Le-Royer et de la Commission scolaire Sainte-Croix. À l’époque, la nouvelle commission ainsi formée comptait plus de 25 000 élèves au secteur des jeunes et 12 000 au secteur des adultes. Deux ans plus tard, le nombre d’inscriptions aux niveaux primaire et secondaire surpassait les 27 000. Peu de temps après, le gouvernement québécois adoptait une mesure législative visant à renforcer la Loi 101. Ceci, conjugué à la situation démographique et à un taux de natalité plus faible, s’est traduit par une diminution constante de notre effectif scolaire. « Or, nous sommes heureux de constater que, depuis quelque temps, le vent commence à tourner », souligne madame Mancini. « Nous comptons désormais 19 561 élèves aux niveaux primaire et secondaire, soit une hausse de 267 inscriptions par rapport à l’an dernier. Lorsque nous publierons notre rapport d’inscriptions pour 2018-2019 plus tard cet automne, nous prévoyons des données encore plus élevées. Quant aux secteurs de l’éducation des adultes et de la formation professionnelle, on compte plus de 23 000 élèves inscrits, soit près du double du niveau enregistré lorsque la CSEM a été créée. Forte d’un effectif global dépassant les 42 000 élèves, la CSEM demeure la plus grande commission scolaire publique anglophone au Québec.
« Au cours des dernières années, nous avons lancé des campagnes promotionnelles et de marketing des plus créatives tout en déployant de grands efforts au profit de nos plateformes de médias sociaux, une stratégie qui vraisemblablement porte ses fruits. »
La CSEM enregistre le taux de réussite le plus élevé, soit 88,6 %, parmi les commissions scolaires publiques anglophones à la grandeur de la province de Québec, basé sur une cohorte de sept ans. Ce résultat est d’autant plus remarquable que le taux de réussite provincial se situe à 80,1 %. 
« Notre mission vise à éduquer les jeunes aux niveaux primaire et secondaire tout en étant un pilier de l’apprentissage continu pour les secteurs de l’éducation des adultes et de la formation professionnelle. Nous remplissons bien cette mission. Notre travail prend véritablement tout son sens lorsque nous nous rendons dans les écoles et les centres pour assister à une Foire des carrières ou une expo-sciences, une compétition du Festival de l’art de conter ou encore une cérémonie de remise des diplômes. »

FOIRE DES CARRIÈRES : La Foire des carrières 2018 de la CSEM se tiendra les 17 et 18 octobre au Centre professionnel St. Pius X à Ahuntsic. Les parents et élèves de la 4e et 5e secondaire sont conviés à une activité portes ouvertes le 17 octobre, de 18 h à 20 h. Ils pourront alors se renseigner sur les options offertes au cégep de même que sur les programmes de formation professionnelle.

FRAIS SCOLAIRES : La présidente de la CSEM Angela Mancini a publié un message sur notre site Web au sujet de l’action collective entourant les frais scolaires. Nous vous invitons à en prendre connaissance :

NOMINATIONS ADMINISTRATIVES : Deux directeurs, soit Michael Cristofaro (école secondaire Westmount) et Jacques Monfette (Centre d’éducation des adultes Wagar à Côte Saint-Luc), ont pris leur retraite. Ils sont remplacés respectivement par Robert DiMarco (auparavant à l’école primaire Westmount Park) et Nicholas Katalifos (auparavant à l’école primaire Roslyn à Westmount). Sandra Léveillé a été nommée directrice de l’Organisation scolaire. Elle sera remplacée à l’école primaire St. Dorothy par Denise Maroun, auparavant directrice de l’école primaire St. Monica à NDG.
Voici d’autres nominations de directions pour l’année scolaire 2018-2019 : Marylene Perron, Westmount Park (auparavant directrice adjointe par intérim au Centre d’éducation des adultes John F. Kennedy à Saint-Michel et directrice à Parkdale); Joana Genovezos, Roslyn (auparavant directrice à l’école Coronation dans Côte-des-Neiges); Mike Talevi, Coronation (auparavant directeur à l’école primaire Dante à Saint-Léonard, il est présentement en congé et remplacé par intérim par Tanya Alvares qui était directrice adjointe à John Paul I, Pius X et directrice par intérim à Dante l’an dernier); Irini Margetis, Dante (directrice à l’école primaire St. Monica à NDG, était en congé l’an dernier); George Koutsoulis, école primaire Parkdale à Saint-Laurent (auparavant directeur par intérim); Silvana Crigna, St. Monica (auparavant directrice à l’école primaire Sinclair Laird dans Parc-Extension); Derrek Cauchi, Sinclair Laird (auparavant directeur de l’école secondaire James Lyng à Saint-Henri); Lino Buttino, James Lyng  (auparavant directeur du Centre de formation professionnelle Laurier Macdonald); Rick David, High School of Montreal sur Le Plateau (auparavant directeur adjoint par intérim des SÉAFP); Darlene Kehyayan, Centre d’éducation des adultes James Lyng (occupait auparavant ce poste par intérim) et Anna Maria Borsellino, Centre de formation professionnelle Laurier Macdonald (auparavant directrice adjointe de l’Organisation scolaire).
Les nouvelles nominations à titre de directeurs adjoints et directrices adjointes sont les suivantes : Réal Heppelle, FACE (auparavant directeur adjoint à l’école primaire East Hill à RDP); Jessica Monti, East Hill (auparavant enseignante à l’école secondaire Rosemont); Eugenia Carystios, Gardenview (auparavant directrice adjointe à l’école primaire Royal Vale à NDG); Maya Doughan, école primaire Honoré-Mercier à Saint-Léonard (auparavant enseignante à l’Académie internationale Marymount et directrice adjointe par intérim à l’école primaire Honoré-Mercier); Assunta Caruso, école secondaire Lester B. Pearson à Montréal-Nord (auparavant directrice adjointe à l’Académie Leonardo Da Vinci à RDP); Cynthia Canale, école secondaire Laurier Macdonald à Saint-Léonard (auparavant enseignante à cette école);  Laura Fiumidinisi, Académie internationale Marymount à NDG (auparavant enseignante à l’école secondaire Rosemont); Christy Tannous, Académie Royal West à Montréal-Ouest (auparavant directrice adjointe à l’école primaire Pierre de Coubertin à Saint-Léonard);  Vince Timpano, Collège Vincent Massey (auparavant directeur adjoint à l’école FACE au centre-ville); Matthew Shapiro, école secondaire Westmount (auparavant enseignant à l’école Focus); Cornelia Mandoiv, école secondaire Westmount (auparavant enseignante à Willingdon); Saverio Servello, Royal Vale (auparavant directeur adjoint au Centre de technologie Rosemont); Ivan Spilak, Académie Leonardo Da Vinci (auparavant enseignant au Collège Vincent Massey); Amanda Vallelunga, Michelangelo International (auparavant directrice adjointe à l’école secondaire Westmount); Ruben Azevdo, Pierre de Coubertin (auparavant directeur adjoint par intérim à l’Académie internationale Marymount); Véronique  Carrière, école secondaire John Paul I – campus junior (auparavant directrice adjointe par intérim) et Alain Belair, Centre de technologie Rosemont (en congé sabbatique l’an dernier).

RESSOURCES MATÉRIELLES : Mario Cardin succédera à Daniel Hogue en tant que directeur des ressources matérielles.

SEMAINE CONTRE L’INTIMIDATION : La semaine contre l’intimidation et la violence dans les écoles se tiendra du 1er au 5 octobre. Restez à l’affût pour connaître la programmation des activités à venir.

CALENDRIER :   Le calendrier mural de la CSEM a été envoyé à toutes les écoles et tous les centres.

CENTRE MACKAY : Les nouvelles installations au coût de 21 millions de dollars qui abriteront le Centre Mackay et l’école Philip E. Layton sur l’avenue Terrebonne à NDG ouvriront leurs portes aux élèves à compter de la première semaine de septembre. L’inauguration officielle aura lieu prochainement.

MAUVAIS TEMPS : Veuillez prendre note que nous annonçons uniquement les fermetures d’écoles. Ces notifications de fermeture se font sur Twitter et Facebook. Si les écoles restent ouvertes, comme c’est bien souvent le cas, aucun message ne sera publié.

DÉFI TOONIE : Six écoles de la CSEM (Merton, Gardenview, Willingdon, Roslyn, Marymount et John Paul I) ont pris part récemment à la 6e édition annuelle du Défi Toonie des amis du CHUM. Plus de 13 000 $ ont été amassés l’an dernier pour l’achat de pompes Kangourou destinées à l’unité néonatale de soins intensifs. Ces pompes permettent de nourrir les prématurés. Cette année, le comité du Défi Toonie a revu en profondeur le format de cette activité. L’objectif est d’inciter le plus d’élèves possible de la région de Montréal à participer à cette initiative pour amasser des pièces de 2 $. Par le passé, le coup d’envoi était donné dans l’une des écoles participantes où un conférencier-invité venait s’adresser aux élèves et ces derniers pouvaient visiter divers kiosques du CHUM. Ils retournaient ensuite à leur école respective et avaient jusqu’au début du mois de juin pour amasser des fonds. Pour ce faire, les écoles organisaient une foule d’activités : vente de pâtisseries maison, danse, journée sans uniforme, etc. En raison des contraintes d’espace dans les écoles, seulement quelque 250 élèves et membres du personnel pouvaient assister au lancement. Or, le nouveau concept permettra au Défi Toonie d’atteindre un plus grand nombre d’élèves puisqu’une vidéo du lancement du Défi Toonie sera présentée à toutes les écoles participantes. « En tant que parent, je suis moi-même consciente que les écoles sont toujours sollicitées pour des collectes de fonds », a souligné la présidente Tara Wright.  « Le comité du Défi Toonie estime qu’il s’agit là d’un événement tout à fait spécial en ce sens qu’il vise à encourager les élèves des niveaux primaire et secondaire à faire une différence. Nous souhaitons que notre mantra - Des enfants qui s’entraident - incite les élèves à se rallier à cette cause et à jouer un rôle actif, aussi petit soit-il, dans la collecte de fonds au profit de l’Hôpital de Montréal pour enfants. » Pour de plus amples renseignements :


Monday, June 18, 2018

ÉDITION DU 14 JUIN 2018 / BULLETIN DE LA CSEM

ROBOCUP INTERNATIONAL : Plus de 4 000 humains et 5 000 robots provenant de 35 pays se donneront rendez-vous à Montréal dans le cadre de la 22e édition de la Compétition et du Symposium RoboCup International qui se tiendra au Palais des congrès du 18 au 21 juin (Compétition) et le 22 juin (Symposium). Il s’agit de la plus grande compétition de robots intelligents et autonomes au monde. La Fédération RoboCup et les communautés RoboCup des quatre coins de la planète contribuent à stimuler les élèves de tous âges et, qui plus est la recherche, afin d’exceller dans le domaine des sciences, des technologies, de l’ingénierie, des arts et des mathématiques, par l’entremise de la robotique. Ils encouragent le développement des compétences en matière de robotique entièrement autonome, d’apprentissage machine et de langages de programmation. Les participants à RoboCupJunior et RoboCupMajor compétitionneront dans les ligues suivantes : divertissement OnStage; simulation CoSpace; sauvetage; soccer; industries; fabrication; simulation virtuelle; @Home et logistique @Work. La CSEM jouera un rôle primordial dans le cadre de l’édition 2018 de la Compétition RoboCup International puisqu’elle figurera parmi les principaux partenaires de l’événement. Cinq équipes de la CSEM prendront part à la compétition lors de cet événement auquel sont attendus des milliers d’élèves qui visiteront le site et participeront à une formation professionnelle lors du Sommet Innovation qui se déroulera au cours de la semaine. Il s’agit de l’école primaire Pierre Elliott Trudeau et du Collège Vincent Massey à Rosemont, de l’école primaire Dalkeith à Anjou, de l’école primaire Merton à Côte Saint-Luc et de l’école primaire Cedarcrest à Saint-Laurent. Au total, 12 équipes canadiennes prendront part aux ligues RoboCupJunior International et 3 autres à la ligue RoboCupMajor. La conseillère de la CSEM en science, technologie et robotique, Sara Iatauro, agit à titre de présidente d’honneur de la compétition RoboCup International 2018. « Nous sommes emballés de prendre part à ce prestigieux événement », a déclaré la présidente de la CSEM Angela Mancini. « Pendant une semaine, tous les regards du monde entier seront tournés vers cette compétition et je suis ravie que nos élèves puissent vivre cette expérience unique. Au cours des dernières années, notre Commission a effectué des investissements considérables destinés à nos initiatives Robotique et STIAM. Cette année, j’ai réclamé qu’on ajoute un autre conseiller en robotique afin de répondre aux besoins croissants de nos écoles. » Nous vous invitons à consulter l’intégral du communiqué pour savoir comment vous procurer des billets.


EXPOSITION D’ART : Un vernissage bien spécial a eu lieu au centre administratif de la CSEM  à NDG le 4 juin dernier, mettant en vedette des œuvres d’art diverses créées par des élèves. L’exposition réunit quelque 250 œuvres sous forme d’autoportraits, de graffitis, de toiles, de collages et d’œuvres multimédias. Les élèves de l’école primaire internationale Michelangelo ont interprété quelques chansons du répertoire de leur chorale et ont présenté des numéros de danse agrémentés de costumes et d’une belle chorégraphie. La chorale de l’école primaire St. Dorothy a également interprété plusieurs superbes chansons et un groupe d’élèves a présenté un numéro de tambourinage avec des seaux. La troupe Commedia dell’arte de l’école Royal Vale a offert des représentations théâtrales ainsi qu’une prestation inoubliable de son orchestre à cordes. Les visiteurs du centre administratif pourront admirer l’exposition d’art jusqu’à l’automne. Les vidéos des performances seront disponibles en ligne sous peu.
RENTRÉE SCOLAIRE : La rentrée scolaire des élèves des écoles primaires et secondaires de la CSEM aura lieu le mardi 28 août 2018. Les élèves de la maternelle devront être âgés de cinq ans au plus tard le 30 septembre 2018, tandis que ceux de la première année (1er cycle) devront avoir six ans au plus tard à cette même date. La période des nouvelles inscriptions débutera le mardi 14 août pour les écoles primaires et secondaires. Nous invitons les parents à téléphoner à leur école de quartier pour prendre rendez-vous et à visiter le site Web de la Commission, au www.emsb.qc.ca, qui renferme de précieux renseignements, notamment sur les programmes d’éducation des adultes et de formation professionnelle fort populaires. Vous pouvez faire parvenir vos demandes de renseignements par courriel à informationdesk@emsb.qc.ca ou composer le 514 483‑7200. La CSEM regroupe plus de 44 000 élèves répartis dans ses 35 écoles primaires, 17 écoles secondaires, 8 écoles secondaires innovatrices, 7 écoles des affaires sociales et 10 centres d’éducation des adultes et de formation professionnelle. Si vous inscrivez votre enfant pour la première fois, vous devrez fournir son certificat de naissance et son carnet de vaccination à l’école qu’il fréquentera. Les parents devront remplir des formulaires afin de permettre à l’école en question de présenter une demande de certificat d’admissibilité à l’enseignement en anglais. En vertu de la Charte de la langue française, un certificat d’admissibilité est généralement accordé aux enfants qui ont reçu la majeure partie de leur enseignement primaire ou secondaire en anglais au Canada, à ceux dont la mère ou le père a reçu la majorité de son enseignement primaire en anglais au Canada ou à ceux dont le frère ou la sœur a reçu la majorité de son enseignement primaire ou secondaire en anglais au Canada. Veuillez prendre note qu’en raison de la législation québécoise, ce critère exclut les études complétées dans une école privée au Québec.

SOIRÉE CSEM-IMPACT : Pour une 13e année consécutive, la CSEM a renouvelé son partenariat avec l’équipe de soccer l’Impact de Montréal par l’entremise du programme « Jusqu’au bout avec l’Impact ». Des membres de l’Impact ont visité deux écoles cette année dans le but de rappeler aux élèves l’importance d’étudier, de persévérer et de développer sa confiance en soi afin de réussir. La traditionnelle « Soirée CSEM » a eu lieu le mercredi 13 juin alors que l’Impact recevait FC Orlando City au Stade Saputo. Plus de 2 250 billets ont été vendus à des élèves et des membres du personnel de la CSEM pour ce match. Avant le début de la rencontre, la présence de la CSEM a été soulignée et deux élèves ont reçu une bourse Tony Licursi d’une valeur de 500 $ chacune. M. Licursi était le statisticien de l’équipe et un membre dévoué de l’Association des anciens de l’école secondaire James Lyng. Son décès remonte à plusieurs années. Cette bourse a pour but de souligner l’excellence sur les plans académique et sportif. Les récipiendaires cette année sont Ronald Robinson de l’école secondaire John Grant à Côte Saint-Luc et Isabella Marcelli de l’école primaire Pierre de Coubertin à Saint-Léonard. Ronald Robinson est inscrit au parcours de formation axée sur l’emploi à John Grant. Élève modèle, Ronald donne toujours le meilleur de lui-même dans tout ce qu’il accomplit. À l’école, il est poli, attentionné, souriant et un modèle positif à suivre. Isabella Marcelli est en 6e année à l’école Pierre de Coubertin. Elle est reconnue comme l’une des meilleures athlètes de l’école. Qui plus est, elle est dotée d’un grand esprit d’équipe et fait preuve de respect envers ses pairs et ses enseignants. Elle adopte une attitude positive tant en classe que dans le gymnase.

NOMINATIONS ADMINISTRATIVES : Deux directeurs, soit Michael Cristofaro (école secondaire Westmount) et Jacques Monfette (Centre d’éducation des adultes Wagar à Côte Saint-Luc), ont annoncé qu’ils prendront leur retraite le 1er juillet 2018. Ils seront remplacés respectivement par Robert DiMarco (présentement à l’école primaire Westmount Park) et Nicholas Katalifos (présentement à l’école primaire Roslyn à Westmount).

Voici d’autres nominations de directions pour l’année scolaire 2018-2019 : Marylene Perron, Westmount Park (présentement directrice adjointe par intérim au Centre d’éducation des adultes John F. Kennedy à Saint-Michel); Joana Genovezos, Roslyn (présentement directrice à l’école Coronation dans Côte-des-Neiges); Mike Talevi, Coronation (présentement directeur à l’école primaire Dante à Saint-Léonard); Irini Margetis, Dante (directrice à l’école primaire St. Monica à NDG, était en congé cette année); George Koutsoulis, école primaire Parkdale à Saint-Laurent (présentement directeur par intérim); Silvana Crigna, St. Monica (présentement directrice à l’école primaire Sinclair Laird dans Parc-Extension); Derrek Cauchi, Sinclair Laird (présentement directeur de l’école secondaire James Lyng à Saint-Henri); Lino Buttino, James Lyng  (présentement directeur par intérim du réseau d’écoles innovatrices); Rick David, High School of Montreal sur Le Plateau (présentement directeur adjoint par intérim des SÉAFP); Darlene Kehyayan, Centre d’éducation des adultes James Lyng (occupe présentement ce poste par intérim) et Anna Maria Borsellino, Centre de formation professionnelle Laurier Macdonald (présentement directrice adjointe de l’Organisation scolaire). Les nouvelles nominations à titre de directeurs adjoints et directrices adjointes sont les suivantes : Réal Heppelle, FACE (présentement directeur adjoint à l’école primaire East Hill à RDP); Jessica Monti, East Hill (présentement enseignante à l’école secondaire Rosemont); Eugenia Carystios, Gardenview (présentement directrice adjointe à l’école primaire Royal Vale à NDG); Maya Doughan, école primaire Honoré-Mercier à Saint-Léonard (était enseignante à l’Académie internationale Marymount, présentement directrice adjointe par intérim à l’école primaire Honoré-Mercier); Assunta Caruso, école secondaire Lester B. Pearson à Montréal-Nord (présentement directrice adjointe à l’Académie Leonardo Da Vinci à RDP); Cynthia Canale, école secondaire Laurier Macdonald à Saint-Léonard (présentement enseignante à cette école);  Tanya Alvares, Académie internationale Marymount à NDG (présentement directrice adjointe par intérim au Centre de carrières St. Pius X); Christy Tannous, Académie Royal West à Montréal-Ouest (présentement directrice adjointe à l’école primaire Pierre de Coubertin à Saint-Léonard);  Vince Timpano, Collège Vincent Massey (présentement directeur adjoint à l’école FACE au centre-ville); Matthew Shapiro, Westmount High (présentement enseignant à l’école Focus); Saverio Servello, Royal Vale (présentement directeur adjoint au Centre de technologie Rosemont); Ivan Spilak, Académie Leonardo Da Vinci (présentement enseignant au Collège Vincent Massey); Gregory Watson, Michelangelo International (présentement directeur adjoint par intérim au Centre Mackay/Philip E. Layton); Ruben Azevdo, Pierre de Coubertin (présentement directeur adjoint par intérim à l’Académie internationale Marymount); Denise Maroun, Centre Mackay/Philip E. Layton (présentement directrice par intérim à St. Monica); Véronique  Carrière, école secondaire John Paul I Junior (présentement directrice adjointe par intérim) et Alain Belair, Centre de technologie Rosemont (en congé sabbatique cette année).

DES ÉLOGES POUR B.A.S.E. : Félicitations à Jennifer De Freitas et au programme B.A.S.E., lauréats du prix Innovation in Teaching/Program Delivery (innovation pédagogique/prestation des programmes) décerné par l’Association des commissions scolaires anglophones du Québec (ACSAQ) en reconnaissance de la programmation On ne joue pas avec les droits! offerte dans les services de garde. L’ACSAQ a tenu à souligner toutes les activités que Jennifer et le programme B.A.S.E. ont mis en place au cours des dernières années afin de faire la promotion de l’éducation aux droits humains auprès des enfants en service de garde.

DES ÉLÈVES HONORÉS : Plus de 120 élèves de la CSEM et des quatre autres commissions scolaires publiques de l’île de Montréal ont été honorés à l’Hôtel de ville lors d’une cérémonie spéciale au mois de mai en vue de souligner leurs efforts de persévérance scolaire. Le conseiller municipal Sterling Downey, en compagnie de la présidente de la CSEM Angela Mancini et de la directrice générale Ann Marie Matheson, ont invité les élèves à signer le Livre d’or de la Ville et leur ont remis des certificats de mérite. C’est la troisième année que la Ville organise une telle cérémonie. Cliquez sur le lien pour voir les photos.
ENFANTS DISPARUS : Le Réseau Enfants-Retour a commémoré la Journée internationale des enfants disparus en tenant une conférence de presse à l’école primaire Pierre Elliott Trudeau de Rosemont au cours de laquelle l’organisme a fièrement annoncé la création de SIGN4L, une application qui peut sauver la vie d’un enfant. Le développement de cette application a été possible grâce à un généreux don de TELUS. SIGN4L est disponible gratuitement dès maintenant, sur la plupart des téléphones intelligents et tablettes, Apple et Android, et permet aux utilisateurs de stocker des images et des descriptions physiques à jour. Celles-ci peuvent être envoyées instantanément par courriel ou texto aux autorités pertinentes, leur permettant du coup, de gagner du temps et de traiter l’urgence de manière beaucoup plus rapide. Aussi, les renseignements qui seront sauvegardés par les parents sur leur enfant ne sont pas conservés dans une banque de données. Seuls les parents ou gardiens pourront accéder à la fiche signalétique de leurs enfants. Les parents peuvent de plus compter sur la fonction de rappels, qui varie selon l’âge de l’enfant, leur permettant ainsi de mettre à jour le profil de leur enfant en tout temps dans l’application. SIGN4L comprend également des conseils de sécurité pour les enfants ainsi que les 4 étapes cruciales à suivre dans les moments suivant la disparition d’un enfant. « Advenant le cas où un enfant se perde dans un centre commercial ou un endroit public bondé, en revenant à la maison ou, plus rarement, s’il venait à disparaître, une fiche signalétique complète et à jour peut sauver du temps précieux et permettre aux forces policières de réagir rapidement et d’amorcer les recherches pour l’enfant disparu. » souligne Pina Arcamone, la directrice générale du Réseau Enfants-Retour. « L’appui financier du Comité d’investissement communautaire de TELUS à Montréal nous a permis de mettre à jour un outil important, qui pourrait nous aider à sauver la vie d’un enfant. »

AUTEUR JEUNESSE : Lydia Lukidis, auteur de littérature pour enfants, a été fort occupée cette saison à animer des ateliers d’écriture et de littératie dans des écoles de la CSEM. Au fil des ans, Lydia a travaillé avec plusieurs écoles, notamment Coronation, Dunrae Gardens, Edinburgh, Edward Murphy, Elizabeth Ballantyne, Gardenview, Gerald McShane, Honoré Mercier, Leonardo Da Vinci, Merton, Pierre de Coubertin, Royal Vale, Sinclair Laird, St. Dorothy, St. Gabriel et Westmount Park. Les ateliers portent sur le développement des personnages, la création de la narration et la conception de livre d’images. Lydia applique le programme La culture à l’école et les ateliers sont subventionnés à 75 % par le ministère. Qui plus est, les ateliers sont toujours très amusants! Les écoles qui désirent en savoir davantage sont invitées à visiter le http://www.lydialukidis.com/workshops.html.

DÉPART À LA RETRAITE DE TOP LEAF : Le chef Top Leaf – Albert McCardle –, éminent éducateur, a été actif au sein de plusieurs commissions scolaires et organismes communautaires depuis les années 1950. Au terme d’une carrière d’éducateur qui se sera échelonnée sur plus de 50 ans, il a décidé que le moment était venu de tirer sa révérence. Au cours de sa carrière, il a été à l’emploi de la Commission des écoles protestantes du Grand Montréal, puis de la CSEM. Depuis l’an 2000, il travaille en étroite collaboration avec l’équipe d’animateurs de vie spirituelle et d’engagement communautaire dans le but d’éduquer nos élèves sur les questions autochtones. Grâce à son travail, les élèves ont une meilleure compréhension des peuples autochtones et, par le fait même, des différences entre les peuples. Il les a aidés à développer une compréhension et l’acceptation d’autrui. Dans le cadre de son travail, il a encouragé chacun d’entre nous à donner le meilleur de nous-mêmes.

SEMAINE ÉDUCATION MÉDIAS : HabiloMédias, le centre canadien d’éducation aux médias et de littératie numérique, et la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) sont heureux d’annoncer que la Semaine éducation médias de cette année aura pour but d’aider les élèves à distinguer le vrai du faux en ligne. La Semaine éducation aux médias, qui se déroulera du 5 au 9 novembre, aura pour thème « Fait ou faux : Aidez le monde à mettre un terme aux fausses informations » afin de souligner l’importance de vérifier que les renseignements en ligne sont véridiques, objectifs et pertinents. La Semaine éducation médias, un événement annuel coanimé par HabiloMédias et la FCE depuis 2006, souligne l’importance d’enseigner aux enfants et aux jeunes des compétences en littératie numérique et médiatique. Pour obtenir des mises à jour, visitez medialiteracyweek.ca ou inscrivez-vous à l’infolettre.

http://educationnewscanada.com/default.php . Pour de plus amples renseignements, communiquez avec Rita au 1 888 504-0072, poste 235, ou par courriel à rita@educationnewscanada.com ou rita@jaguar-media.com


SERVICES DE L’ÉDUCATION DES ADULTES
ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

UN CADEAU DU COLLÈGE DE TECHNOLOGIE ROSEMONT : Le Centre d’éducation des adultes Galileo à Montréal-Nord a reçu un superbe cadeau fabriqué à la main par l’enseignant James Larocque au nom de l’équipe du programme d’ébénisterie du Centre de technologie Rosemont. En effet, un théâtre de marionnettes portatif a été fabriqué pour les élèves des Services d’intégration sociale (SIS) de Galileo en prévision de leurs prochains spectacles de marionnettes. Ce théâtre portatif est fort pratique puisqu’il permet aux élèves de l’assembler et de le désassembler lors de représentations offertes dans d’autres écoles. Parmi les thèmes abordés, mentionnons la lutte contre l’intimidation, la création de liens d’amitié et la perte d’un être cher. Les élèves se sont réunis afin de témoigner leur reconnaissance à James en lui remettant une carte de remerciement, des savons et des biscuits, tous faits à la main, ainsi qu’un cactus. Tous ces objets ont été fabriqués sur place à Galileo par les élèves des SIS, dans les classes de cuisine, de confection de savons, d’horticulture et d’art. Galileo a également remercié M. Sam Servello et Mme Joe Anne Desire qui ont fait en sorte que ce soit possible. Un grand merci à tous!

CENTRE D’ÉDUCATION DES ADULTES JFK : Cinquante élèves du programme de formation de base commune (CCBE) au Centre d’éducation des adultes John F. Kennedy, en compagnie des enseignantes Daniela Perillo et Lucy Panetta, ont profité d’une belle excursion d’un jour à Ottawa. Après une visite guidée de la ville, les élèves ont visité le Musée canadien de la nature et ont fait le tour du lac Dow à la marche. La journée s’est terminée par une visite au Festival des tulipes dans la capitale nationale. Ce voyage a permis aux élèves de mettre en pratique leurs compétences linguistiques dans des situations réelles. Il s’agissait également d’une première visite à Ottawa pour la plupart des élèves, dont plusieurs sont de nouveaux arrivants au Canada.

CHEF AU BIJOU : Loredana Baita, diplômée de l’Institut culinaire St. Pius X, est chef pâtissière au Bijou Resto | Bar, le restaurant de l’Hôtel Marriott situé dans l’aérogare de l’Aéroport de Montréal. Elle travaille au restaurant et au service de banquets depuis maintenant dix-huit mois. « J’ai obtenu mon diplôme en cuisine professionnelle en 2012, je suis retournée sur le marché du travail pendant deux ans, puis je me suis inscrite au tout premier programme de pâtisserie offert à Pius », a-t-elle indiqué. Si vous passez prendre quelqu’un à l’aéroport prochainement, cet hôtel et restaurant sont reliés à l’aérogare et le stationnement est validé pour une période de 4 heures. Pour en savoir davantage, visitez le http://mtlrestorap.com/mike-cohen-lands-at-the-montreal-airport-marriott-in-terminal-hotel-bijou-resto-bar.